Chroniques
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageChroniquesimageAutomobileimage
Nouvelle vision
27 mars 2014

Lincoln MKZ 2014
Nouvelle vision

Au cours des derniers jours, je me suis amusé à regarder autour de moi, et j'ai été surpris de constater le nombre de Lincoln MKZ que j'ai aperçues. Pour la plupart cependant, il s'agissait de la voiture d'ancienne génération, et je me suis demandé pourquoi un tel succès, alors que celui de la nouvelle génération semble plus timide.

Pourtant, la voiture est nettement plus attirante, esthétiquement mieux réussie, et définitivement mieux ciblée que l'ancienne. Sans compter ses innombrables innovations technologiques qui la rendent plus moderne et mieux en ligne avec la nouvelle philosophie qui veut ramener Lincoln dans le giron des voitures de luxe.

Un style plus clair

La Lincoln MKZ, dans sa première mouture, n'avait que l'allure d'une Ford Fusion retouchée. Cette fois, tout est différent. Bien sûr, on reprend la calandre caractéristique de la marque, mais on l'adoucit un peu, lui conférant une allure moins brutale, plus souriante pourrait-on presque penser.

De côté, la ligne de toit s'adoucit aussi pour laisser place à une silhouette plus proche des berlines de luxe à l'aérodynamisme certain. Le tout se termine sur une portion arrière nantie d'un petit aileron à peine discernable, et sur des blocs optiques audacieux qui s'étirent sur toute la largeur du coffre. En fait, si on se fie à ce look seulement, bien malin celui qui pourra associer la MKZ à l'ancienne image de Lincoln, que l'on voulait un peu trop conservatrice et sans histoire. Un bon mot aussi pour la version la plus haut de gamme que j'ai testée : la présence d'un toit ouvrant dont la dimension équivaut presque au toit du stade olympique. Pleine longueur, il s'ouvre tout du long laissant un trou béant au-dessus des têtes des occupants. Impressionnant!

Moderne et techno

Dans l'habitacle, la MKZ manie la technologie d'une main de maître, et tout, ou presque, y est tactile. C'est du bout du doigt, par exemple, que l'on manipule les boutons de transmission qui ont remplacé le traditionnel levier. L'écran tactile multifonction qui trône au centre de la console sert aussi à gérer à la fois le système audio, le climat, mais aussi tout ce que vous pouvez imaginer de réglable, incluant des sièges chauffants et procurant un petit massage, ou même la couleur de la lumière d'ambiance dans l'habitacle.

Démarrage sans clé, glissière de volume tactile, tout est pensé pour le « techno geek », mais assez facile à comprendre pour le débutant. Un habitacle insonorisé avec système d'annulation des bruits ambiants, un système d'amortissement actif et une servodirection électronique précise et qui ne perd pas trop en sensations viennent compléter la gamme d'outils embarqués qui améliorent confort et conduite. Jumelés à un moteur V6 de 3,7 litres de quelque 300 chevaux et à une traction intégrale (à noter qu'une version hybride et une autre Ecoboost sont aussi au catalogue), tous ces éléments font de la conduite de la MKZ une expérience définitivement plus agréable que jamais. Bien sûr, rien n'est parfait et la consommation d'essence, par exemple, est un des points faibles de ce gourmand moteur. La ligne de toit abaissée qui rend l'accès à bord difficile, et la visibilité arrière rendue difficile par l'ouverture du toit ouvrant sont aussi au nombre des faiblesses. Difficiles cependant de les appeler défauts. Mais surtout, il est désormais impossible de penser à Lincoln comme étant une auto vieillissante.

Forces :

- Design réussi - Moteur puissant - Technologie abondante

Faiblesses :

- Visibilité arrière - Accès arrière - Consommation

Fiche technique :

Moteur : V6 3,7L Puissance : 300 ch Couple : 277 lb-ft. Transmission : Automatique à 6 rapports Entraînement : Intégral Suspension : Indépendante Consommation Ville (L/100km) : 11.6 Consommation Autoroute (L/100km) : 7.8 Prix : 42 855 $

image