Prévenir les infestations de vers blancs | Le Courrier
Chroniques
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageChroniquesimageAutres chroniquesimage
Prévenir les infestations de vers blancs
5 juin 2014

Prévenir les infestations de vers blancs

Osez la diversité!

Avez-vous été victime des vers blancs la saison dernière? Votre pelouse est ravagée par les moufettes et vous ne savez plus quoi faire? Voici quelques trucs qui vous aideront à rendre votre pelouse vigoureuse et résistante aux vers blancs.

Les gros vers blancs en forme de « C » que l’on retrouve sous la pelouse sont des larves de diverses espèces de coléoptères, mais le plus fréquemment du hanneton européen. Cette espèce qui fait tant de ravages dans le sud-ouest du Québec a un cycle de vie d’un an.

Osez la diversité!

Les vers blancs se nourrissent des racines de plusieurs plantes, mais ils préfèrent les racines des graminées à pelouse telle que le pâturin du Kentucky (rouleaux de tourbe). Vous pouvez donc éloigner les vers blancs en semant de la biodiversité dans votre pelouse. Par exemple, en choisissant des plantes telles que le trèfle blanc nain, le thym serpolet, le lotier corniculé, etc.

Empêchez les hannetons adultes de pondre dans votre pelouse

Vers la mi-juin, les vers blancs se transforment en adultes volants et sortent de la pelouse. La lumière les attire, alors éteignez toutes les lumières extérieures et fermez vos rideaux le soir pendant quatre semaines environ. N’arrosez pas la pelouse afin que le sol soit inapproprié pour la ponte. Les hannetons pondent souvent au même endroit chaque année. Alors, sur des surfaces déjà ravagées dans le passé, installez une toile flottante bien ancrée au sol.

Gardez votre gazon vigoureux

Laissez le gazon long (8-10 cm). Une bonne aération au printemps suivie d’un terreautage avec du compost stimulera votre gazon pour qu’il traverse l’été sans problème. Une pelouse vigoureuse peut tolérer d’importantes quantités de vers blancs sans être affectée.

Il est aussi possible de réduire les populations de vers blancs avec des nématodes que l’on se procure dans les jardineries. Cependant, la période d’application est cruciale : le sol doit être humide et sa température au-dessus de 15 °C. Le meilleur moment est donc vers la fin août ou le début septembre lorsque les jeunes larves commencent à se développer. L’application se fait en soirée, jamais au soleil. Si les conditions sont optimales, l’efficacité du traitement peut atteindre 70 %. Au printemps ou à l’automne, un rouleau clouté (clous de 5 cm) ou un aérateur mécanique peuvent également détruire une bonne quantité de larves. Finalement, restaurez les dégâts au printemps! Vers la fin mai, les vers blancs ne se nourrissent plus et c’est le temps de sursemer les endroits dégarnis. Vous avez jusqu’à la fin août pour redonner de la vigueur à votre pelouse avant que les nouveaux vers blancs ne commencent leur attaque. Bon jardinage!

image