1 février 2018
Arnaud Soly, l’adulescent
Par: Maxime Prévost Durand
Arnaud Soly présente son premier spectacle, Presque adulte. Photo Courtoisie Kelly Jacob

Arnaud Soly présente son premier spectacle, Presque adulte. Photo Courtoisie Kelly Jacob

Même s’il y a une dizaine d’années qu’il est passé de l’adolescence à l’âge adulte, l’humoriste Arnaud Soly se considère encore, d’une certaine manière, comme un adulescent. Ce thème lui a d’ailleurs inspiré le titre de son premier one-man-show, Presque adulte, qui s’arrêtera au Zaricot le 9 février.

« Je parle de moi, de mes parents, du gap générationnel, énumère Arnaud Soly, humoriste sacré “artiste de l’année” au dernier Zoofest. Je pense que les sujets dont je parle vont toucher les gens. »
Il est autant question de sa mère qui vient de s’inscrire sur Facebook que de l’obtention de son permis de conduire. Il raconte même une fois où il est allé acheter des rideaux, signe inévitable que l’on devient un adulte.
« Quand on pensait à un titre pour le show, il y avait ce filon-là de l’angoisse de vieillir », raconte-t-il. L’idée de l’adulescence, un adulte qui conserve des comportements de l’adolescence, semble lui plaire. « Ce qu’on aime du côté adolescent, c’est l’énergie, la personnalité, la découverte, tandis que le côté adulte est plus sérieux. »
Même s’il en est seulement à un premier spectacle, il possède plus de 15 ans d’expérience en improvisation. Bien de sa génération, on peut le voir utiliser les réseaux sociaux à profusion, que ce soit sur Facebook ou Instagram, où il a des milliers d’adeptes. On peut aussi le voir à la télé, dans ALT à Vrak TV notamment, et il alimente régulièrement sa chaîne YouTube.
Au-delà de l’humour, il s’est fait connaître par son côté inusité en jouant de la flûte à bec… avec son nez. « Je viens d’une famille de musiciens et la flûte à bec a toujours été mon instrument de prédilection », affirme-t-il, précisant qu’il sait lire la musique. « Une fois à l’adolescence, juste pour faire rire, j’avais essayé de jouer avec le nez. »
Étrangement, le résultat a été plutôt réussi, si bien que, des années plus tard, il a retenté le coup et il ne passe plus une semaine sans qu’on lui parle de ce « talent caché ». Parmi les pièces qu’il a reprises sur sa chaîne YouTube, il y a la chanson thème de Game of Thrones, de même que le succès Despacito.
Arnaud Soly sera en terrain connu en présentant son spectacle au Zaricot, lui qui a participé aux soirées du Retour de l’humour à quelques reprises en plus de faire la première partie de Guillaume Pineault.
« Il y a probablement des numéros que j’ai déjà fait qui seront dans le spectacle, mais ce sont des numéros qui évoluent et qui deviennent plus structurés. Ce que les gens vont voir, c’est le meilleur de mon matériel. »

image