Nouveau segment | Le Courrier
Chroniques
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageChroniquesimageAutomobileimage
Nouveau segment
22 janvier 2015

Mercedes-Benz GLA 250
Nouveau segment

Photo Mercedes-Benz
La tendance est nette : tous les constructeurs, ou presque, ont désormais dans leur famille un petit multisegment, de très petite taille. Pas question ici d’utilitaire sport capable de hors route extrême, mais plutôt de petit véhicule, conçus d’abord pour la ville et les randonnées confortables. Un mouvement que Mercedes-Benz a suivi, presque lancé en fait, avec sa toute nouvelle GLA.

La Classe GLA 2015 s’avère une solution toute trouvée pour celui qui cherche quelque chose d’un tantinet sportif, mais de plus spacieux que la CLA. Au Canada, on aura droit à deux versions de ce nouveau véhicule urbain, le GLA 250 4MATIC et le GLA 45 AMG. J’ai dû me contenter de la version de base (!) pour ce premier contact.

Notre GLA 250 à l’essai était d’un noir profond, agréable au regard, mais victime de toutes les salissures provoquées par la neige et la gadoue. Qu’à cela ne tienne, cela ne nous empêche pas d’admirer la silhouette racée du petit véhicule.

On n’aperçoit aucune once de gras sur le corps de la Mercedes-Benz Classe GLA 2015 (je ne veux ici entendre aucun commentaire quant au corps du journaliste qui le conduit), alors que les passages de roues gonflés et les douces lignes de caractère sur les flancs ajoutent un peu de piquant à son apparence.

Le GLA partage sa plateforme avec la B à cinq portes et la CLA à quatre portes, et obtient leurs motorisations aussi. Le Mercedes-Benz GLA 250 2015 est pourvu d’un quatre-cylindres turbo de 2,0 L et d’une boîte automatisée à sept rapports avec double embrayage, le tout développant 208 chevaux et un couple de 258 lb-pi.

Les dimensions diminutives du GLA le rendent définitivement amusant à conduire, surtout avec son rouage intégral 4MATIC. En conduite normale, les roues avant disposent de la pleine puissance, mais lorsqu’une perte d’adhérence est détectée, le couple du moteur est instantanément réparti vers les roues arrière.

On retrouve évidemment moins d’espace dans le GLA 250 que dans la B 250, mais ses dimensions sont néanmoins comparables à la concurrence. L’espace à l’avant est adéquat, alors que la banquette arrière peut accommoder deux adultes confortablement, mais pas trois.

L’équipement de série comprend des sièges avant chauffants et à 12 réglages électriques, un éclairage d’ambiance, une connectivité téléphonique et audio en continu Bluetooth, un volant gainé de cuir et les bidules de sécurité électronique habituels de Mercedes, comme le système de détection de somnolence ATTENTION ASSIST et l’avertissement précollision frontale PRE-SAFE. Un système de navigation avec interface COMAND, un hayon à commande électrique et un système actif d’aide au stationnement sont également livrables.

Le GLA 250 est attrayant, sportif et doté de dimensions idéales pour la jungle urbaine : lorsqu’il effectuera son entrée en concession cet automne, il compliquera définitivement le processus d’achat dans le segment des petits utilitaires de luxe.

Fiche techniqueForces :- Silhouette charmante - Moteur assez puissant - Confort de roulement Faiblesses :- Coût des options - Espace limité à l’arrière - Espace de chargement haut à atteindre Fiche technique :Moteur : 2,0 l turbo 4 cylindres Puissance : 208 chevaux Couple : 258 livres-pied Capacité de chargement (L) : 421 Transmission : Automatique à 7 rapports Entraînement : Intégral Accélération : 7.1 0-100 km à l’heure Consommation Ville (L/100 km) : 9.8 Consommation Autoroute (L/100 km) : 7.4 Prix : 37 200 $ de base
image