24 janvier 2019
Soutiens financiers fédéral et provincial
Cinq entreprises maskoutaines se partagent 2 M$
Par: Jean-Luc Lorry

Sur la photo de gauche à droite, Guy Lussier, propriétaire de la concession Lussier Chevrolet Buick GMC Corvette; Raphael Hubert, cofondateur de Jus Dose; Kendrick Martin, président du conseil d’ElCargo Fabrication; Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères; Pierre-André Meunier, président et fondateur de Prevtech Innovations; Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe; David Chabot, directeur général et copropriétaire de Metchro; Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe; Brigitte Sansoucy, députée de Saint-Hyacinthe-Bagot; et Robert-François Demers, directeur général de SimLeader. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les paliers provincial et fédéral octroient près de deux millions de dollars à cinq entreprises en expansion installées à Saint-Hyacinthe.

Pour obtenir ce coup de pouce financier, les propriétaires de Jus Dose, SimLeader, Produits Metchro, ElCargo Fabrication et Prevtech Innovations se sont engagés à investir plus de cinq millions de dollars dans leurs entreprises respectives.

Ce soutien au développement économique local a été dévoilé dernièrement au siège social du Groupe Jefo, une entreprise de Saint-Hyacinthe spécialisée dans le développement, la fabrication et la commercialisation d’additifs alimentaires non médicamenteux destinés à plusieurs types d’animaux.

Exceptionnellement, la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, avait fait le déplacement à Saint-Hyacinthe pour annoncer la part d’Ottawa qui s’élève à 965 000 $. Ces prêts aux conditions avantageuses sont consentis en vertu d’un programme géré par Développement économique Canada (DEC).

Au niveau provincial, le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) et Investissement Québec (IQ) accordent à ces cinq entreprises des aides financières totalisant près d’un million de dollars. Plus précisément, Jus Dose et Produits Metchro ont obtenu des prêts totalisant 900 000 $ par le biais des fonds propres d’IQ et du programme ESSOR du MEI.

Quant aux entreprises ElCargo Fabrication, Prevtech Innovations et SimLeader, celles-ci obtiennent des subventions pour un montant de 94 143 $ accordé par l’entremise du Programme Exportation (PEX) du ministère de l’Économie.

Pierre-André Meunier, président et fondateur de Prevtech Innovations, estime que les contributions des deux paliers gouvernementaux permettent d’appuyer des entreprises émergentes dans leurs efforts de commercialisation.

« Le MEI favorise la prise d’initiatives permettant aux entreprises d’entamer leurs premières démarches à l’exportation. Quant à DEC, il vise le même objectif, mais accorde une certaine souplesse sur la considération de divers frais généraux directement liés aux initiatives de commercialisation », indique Pierre-André Meunier.

Fondée en 2017, Prevtech Innovations a mis au point un dispositif permettant de détecter les anomalies et les incidents de nature électrique pouvant survenir dans les bâtiments agricoles.

Les investissements annoncés par ces cinq PME ont permis la création de 41 emplois.

image