5 octobre 2017
Réhabilitation du Marché public
Contrat de 3,6 M$ pour les phases ll et lll
Par: Benoît Lapierre
Joyau patrimonial du centre-ville de Saint-Hyacinthe, le Marché public sera le théâtre d’autres interventions majeures en 2017-2018. Tout son parement de brique devra notamment être remplacé. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Joyau patrimonial du centre-ville de Saint-Hyacinthe, le Marché public sera le théâtre d’autres interventions majeures en 2017-2018. Tout son parement de brique devra notamment être remplacé. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le premier des quatre volets du grand projet de réhabilitation du 1555, Marché public étant maintenant complété, la Ville de Saint-Hyacinthe s’apprête à passer aux deux étapes suivantes.

Cette entreprise dont le siège social est situé sur la rue Lemire a été fondée en 1992 par Benoît Frappier. Pour développer son entreprise, l’homme d’affaires s’est associé en 2003 avec Lyne-Mireille Leduc, Richard Plante et Éric Rompré.
« Nous avons une croissance comprise entre 12 et 20 % par année, indique avec fierté, Richard Plante, vice-président ventes et marketing de Ben-Mor. Larelation entre les propriétaires et la clientèle est fondamentale dans le succès de l’entreprise. »
La vaste gamme de produits commercialisés par Ben-Mor va du câble d’un diamètre de 1/16 à celui de quatre pouces.
Produits sur mesure
Ben-Mor fabrique également des élingues (accessoire de levage) de toutes les tailles pouvant soulever des charges pesant plusieurs centaines de tonnes.
« Par exemple, nous fabriquons des élingues destinées à déplacer des icebergs à Terre-Neuve pour éviter que ceux-ci ne percutent une plate-forme pétrolière », illustre Richard Plante.
Des élingues rondes « Super Slinger », construites sur mesure, ont contribuéà la construction d’un nouveau campus de l’Université Rockfeller à Manhattan. Elles ont permis de soulever 19 modules de 500 à 788 tonnes chacun au-dessus de la voie rapide Franklin D. Roosevelt Drive.
Aujourd’hui, Ben-Mor vend ses produits à une clientèle très diversifiée qui œuvre dans de nombreux secteurs : marine, équipement sportif, aéronautique, minier, construction, pétrole, levage, pêche et militaire.
Des câbles d’acier fabriqués par Ben-Mor se trouvent dans les rotors d’hélicoptère de l’armée américaine.
Aujourd’hui Ben-Mor compte 275 employés, dont 140 uniquement au siège social de Saint-Hyacinthe. L’entreprise opère cinq édifices industriels en Amérique du Nord (quatre au Canada et un aux États-Unis).
Pour répondre aux besoins de sa clientèle, Ben-Mor dispose de plus de 10 000 produits différents.
Pour célébrer le 25e anniversaire de l’entreprise, ses propriétaires avaient convié récemment employés, clients et fournisseurs à une soirée de gala organisée au pavillon la Coop. 

image