Culture
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageCultureimageArtsimage
L'inspiration venant de l'inconnu selon Pascale Wilhelmy
13 février 2014

Les dimanches qui font du bien!
L'inspiration venant de l'inconnu selon Pascale Wilhelmy

Pascale Wilhelmy entâme une série de conférences sous le thème <em>Le bonheur de la page blanche</em>. Elle sera de passage à Saint-Hyacinthe le 16 février de 10 h à midi.
Elle est passée de reporter, à animatrice et maintenant d'auteure à conférencière. Pascale Wilhelmy a le vent dans les voiles et entamera une série de conférences sous le thème Le bonheur de la page blanche le 16 février au cinéma Saint-Hyacinthe. Cette tournée s'inscrit dans le cadre des Dimanches qui font du bien, une initiative du Maskoutain Guy Bourgeois, propriétaire de l'Agence de conférenciers FORMAX.

C'est en mai dernier que la chroniqueuse à LCN s'est retrouvée devant une page blanche de l'inconnu quant à son avenir professionnel rapproché. Cette page s'est avérée être une révélation puisqu'elle pourra réaliser un projet qui lui tient à coeur depuis longtemps : donner des conférences.

« C'était la première fois de ma vie que je n'avais rien devant moi, s'est-elle souvenue. J'avais une page blanche, je venais d'écrire mon premier roman, je voulais ensuite partager avec les gens et continuer à être près d'eux. Faire des conférences avec des gens qui ont juste envie d'être inspirés pour qu'ensemble on développe quelque chose. »«La page blanche parle de l'inconnu, mais aussi du temps que l'on ne prend jamais pour se demander ce dont on a vraiment envie et ce qu'il nous reste à réaliser. »Pascale Wilhelmy souhaite conscientiser les gens aux limites trop élevées que chaque être humain s'impose. Elle souligne aussi la facilité des gens à dire aux autres quoi faire, sans être capable de le mettre en application soi-même. La conférencière suggère de foncer et d'oser plonger dans les choses que l'on pense irréalisables ou encore impossibles parce que la vie nous réserve toujours des surprises.

De judicieux échanges

« Oser, mais surtout avoir confiance en soi, c'est le message à se souvenir quand les gens sortiront des périodes d'échanges. La page blanche fait peur des fois, mais il ne faut pas en avoir peur parce qu'elle nous permet de réagir aux évènements. Ne jamais sous-estimer ce que l'on a en nous. »

Pour plus de détails concernant Les Dimanches qui font du bien et pour l'achat de billets, visitez le http://www.lesdimanchesquifontdubien.com.">www.lesdimanchesquifontdubien.com.

image