28 février 2019
D’Acadiens à Dionysiens… des destins croisés
Par: Sarah-Eve Charland

Luc Charron a publié le livre D’Acadiens à Dionysiens... des destins croisés. Photo Sarah-Eve Charland

L’auteur Luc Charron invite les lecteurs à se plonger dans l’histoire de Saint-Denis-sur-Richelieu par le biais de l’arrivée massive de familles acadiennes dans les années 1700. Des siècles plus tard, une grande majorité de la population de la municipalité a des racines liées. C’est ce que M. Charron raconte dans son livre D’Acadiens à Dionysiens… des destins croisés.

L’auteur a tenté de retracer le plus fidèlement possible le parcours des premiers Acadiens venus s’établir à Saint-Denis-sur-Richelieu, à partir de leur lieu d’origine et après la déportation massive de 1755. Selon les documents officiels et des actes religieux, 18 familles acadiennes ont emménagé à Saint-Denis-sur-Richelieu. Les Acadiens se sont établis, à l’époque, dans 96 des 120 paroisses existantes.
Ce qui devait être un simple dépliant pour souligner le 250e anniversaire de l’arrivée des Acadiens en 2017 est devenu un livre complet. M. Charron s’implique dans la Société d’histoire des Riches-Lieux depuis de nombreuses années.

« On se disait que l’histoire avait déjà été écrite. On a commencé des recherches. On s’est rendu compte qu’il y avait des faits inexacts [dans ce qui avait été écrit]. […] J’ai refait le parcours le plus complet possible. Mon but dans ce livre-là, c’est de faire connaître. Les gens de Saint-Denis ne savent pas qu’ils ont du sang d’Acadien », affirme l’auteur.
Même s’il ne détient pas de formation d’écrivain ou d’historien, l’auteur a vérifié vigoureusement les informations qu’il détenait. Il a demandé à l’historien André-Carl Vachon, qui a signé la préface de l’ouvrage, de vérifier l’ensemble des faits recueillis dans l’ouvrage.

L’auteur s’est intéressé au parcours des Acadiens et à leur intégration de la communauté régionale. Ce qu’il constate, c’est qu’ils se sont rapidement intégrés aux Dionysiens. Contrairement à la croyance populaire, les Acadiens vivaient partout dans la municipalité, pas seulement sur le 4e Rang. Encore aujourd’hui, de nombreuses familles ont des origines acadiennes comme les Gaudette, les Leblanc et les Richard.

Des personnages marquants

M. Charron retrace aussi l’histoire de Louis Bourdage, qui est représenté sur la couverture de la publication.
« C’est un personnage hyper important, mais qui est peu connu. Il a été fermier, notaire, député et aussi patriote. Il était très éduqué. Donc, il en menait large. Il s’est opposé au clergé en proposant la Loi des Fabriques qui a permis aux populations d’être consultées pour des décisions. Il a aussi participé aux 92 résolutions écrites dans la bataille des patriotes. […] J’ai voulu faire ressortir les personnages importants de Saint-Denis », poursuit-il.

Afin de dynamiser le livre, il a choisi soigneusement les images et les photos. Il voulait publier des illustrations inédites. Pendant près de deux ans, il a effectué des recherches sur les faits et sur les images. Il est alors tombé sur des manuscrits uniques, comme une lettre de l’ancêtre Jean-Simon Leblanc, écrite en 1745, où ce dernier décrit les malheurs en Acadie.
« Ça dit comment il était maltraité par tout le monde, par les Autochtones, par les Français. Il réclamait la protection du régime britannique. Ce ne sont pas des choses racontées. Il y a beaucoup d’histoires racontées, mais qui sont scénarisées. C’est vraiment ce qu’ils ont vécu de l’intérieur », mentionne M. Charron.

Le livre est en vente dans la plupart des commerces de Saint-Denis-sur-Richelieu et sur le site Internet des Éditions Histoire Québec.

image