12 octobre 2017
En route vers le 5 novembre:
De bonnes batailles à prévoir et quelques couronnements
Par: Jean-Luc Lorry
Tous les postes au conseil municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe seront en élections le 5 novembre. Pas moins de 29 candidats ont déposé leur candidature pour l’un ou l’autre des 12 postes disponibles, incluant celui du maire Claude Corbeil. Photothèque Le Courrier

Tous les postes au conseil municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe seront en élections le 5 novembre. Pas moins de 29 candidats ont déposé leur candidature pour l’un ou l’autre des 12 postes disponibles, incluant celui du maire Claude Corbeil. Photothèque Le Courrier

La période de mise en candidatures en vue des élections du 5 novembre s’est terminée vendredi dans toutes les municipalités du Québec. 

On connaît donc maintenant le portrait d’ensemble dans la MRC des Maskoutains où de belles batailles s’annoncent, malgré plusieurs couronnements sans opposition.
L’action ne manquera pas dans la ville-centre puisqu’à Saint-Hyacinthe le poste de maire ainsi que les onze postes de conseillers seront en élections. En tout et partout, 29 candidats se font la lutte pour douze sièges disponibles. Le duel à la mairie oppose le maire sortant Claude Corbeil, en quête d’un second mandat, à Chantal Goulet, une candidature issue du milieu communautaire. Tous les conseillers sortants devront défendre leur mandat précédent, dont certains dans des courses à trois. Ces dernières auront lieu dans les districts Saint-Sacrement, Bois-Joli, Saint-Thomas-d’Aquin et au centre-ville. Des luttes particulièrement intéressantes sont à prévoir dans ces trois derniers districts.
Une course à trois se déroulera également dans Saint-Joseph où il est acquis qu’un nouveau conseiller sera élu en raison du retrait politique de la conseillère sortante, Johanne Delage. Du sang neuf est aussi attendu du côté du district Yamaska où le conseiller sortant Sylvain Savoie n’a pas sollicité de troisième mandat.
Le choix devra se faire entre Éric Deslauriers et Pierre Thériault.
La liste complète des candidats engagés dans cette élection est reproduite dans cette page.
Ailleurs dans la MRC des Maskoutains
Plusieurs maires et conseillers sortants de charge ont été réélus sans opposition dans les 16 autres municipalités de la MRC des Maskoutains.
C’est entre autres le cas des maires Claude Roger à La Présentation, d’Alain Jobin à Saint-Barnabé-Sud, de la préfet Francine Morin à Saint-Bernard-de-Michaudville, de Christian Martin à Saint-Damase, de Robert Houle à Saint-Dominique, d’André Lefebvre à Sainte-Madeleine, de Richard Veilleux à Saint-Hugues, de Stéphane Bernier à Saint-Louis et de Mario St-Pierre à Saint-Pie. On connaît aussi l’identité de nouveaux maires élus sans opposition. C’est le cas de Claude Vadnais à Saint-Liboire, de Robert Beauchamp à Saint-Marcel et de Simon Giard à Saint-Simon. Dans ces trois cas, ces nouveaux maires occupaient des postes de conseillers dans leur municipalité respective lors du mandat précédent.
Trois maires sortants de charge devront faire campagne pour demeurer en poste. C’est le cas de Yves de Bellefeuille à Saint-Jude. Il fait face à Alain Brosseau. Même combat pour Stéphane Bernier du côté de Saint-Louis. Il devra en découdre avec Jean Sioui.
La mairesse sortante de Saint-Valérien-de-Milton, Raymonde Plamondon, devra pour sa part batailler contre Daniel Duquette.
Du sang neuf à la mairie est également en vue dans certaines municipalités de la MRC où les maires sortants de charge n’ont pas sollicité un autre mandat. Une lutte à deux oppose Robert Chevrier et Stephan Hébert à Sainte-Hélène, où la succession du maire Yves Petit est ouverte. Idem du côté de Sainte-Marie-Madeleine où une course à trois fait rage pour prendre la relève du légendaire Simon Lacombe.
Gilles Carpentier, à la tête du parti Renouveau Ste-Marie-Madeleine, Jacqueline Lavigne et André Mousseau, à la tête du parti Ste-Marie-Madeleine d’abord, sont engagés dans une lutte sans merci. Deux clans se font face dans cette élection dans tous les districts.
On retrouve entre autres du côté du Renouveau Ste-Marie-Madeleine, le conseiller sortant Jean-Guy Chassé et du côté de Ste-Marie-Madeleine d’abord, les conseillers sortants Chantal Bernatchez, Lise Cadieux et Daniel Choquette.
La liste finale des mises en candidature est publiée à l’intérieur de cette édition.

image