7 février 2019
Pédiatrie sociale
Des concessionnaires s’associent à Grand Galop
Par: Benoît Lapierre

Dans l’ordre habituel, Luc Rainville, du comité Finances Grand Galop, Daniel Girard, d’Angers Toyota, Éric Dumouchel, de Baril Ford Lincoln, Annie Fafard, de Volkswagen St-Hyacinthe, Jérôme Carrier, de Nissan, Marie-Josée Fafard, de Volkswagen St-Hyacinthe, Guy Lussier, de Lussier Chevrolet Buick GMC Corvette et Nathalie Lapierre, directrice générale du Centre de pédiatrie sociale. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Cinq concessionnaires automobiles maskoutains et leurs clients vont conjuguer leurs efforts pour garantir un apport financier régulier au Centre de pédiatrie sociale Grand Galop, qui œuvre au centre-ville de Saint-Hyacinthe auprès de jeunes familles en situation de grande précarité.

Cette initiative vient s’ajouter aux autres activités de financement que le Centre tient en cours d’année pour assurer le maintien des soins qu’il prodigue aux tout-petits à partir de ses locaux du 959, rue des Cascades.

À chaque voiture vendue chez Angers Toyota, Baril Ford Lincoln, Lussier Chevrolet Buick GMC Corvette, Nissan de St-Hyacinthe et Volkswagen St-Hyacinthe, le concessionnaire proposera dorénavant à son client d’ajouter 25 $ à l’achat du véhicule pour la cause de la pédiatrie sociale.

Comme ces concessionnaires écoulent ensemble quelque 4300 véhicules par année, ils se sont donné l’objectif d’atteindre au moins 50 000 $ en dons à la première année. « Le Centre Grand Galop est maintenant assuré d’un nouvelle entrée d’argent tous les mois », a mentionné au point de presse Daniel Girard, directeur général d’Angers Toyota, en prenant la parole au nom de son groupe.

Le président du comité Finances de Grand Galop, Luc Rainville, a souligné que l’idée de solliciter les clients pour aider le Centre était venue d’Éric Dumouchel, de chez Baril Ford Lincoln. « J’ai trouvé ça tellement brillant que je me suis demandé pourquoi je n’y avais pas pensé moi-même », a-t-il lancé.

image