7 février 2019
Le pissenlit
Des mises à pied
Par: Le Courrier

C’était écrit dans le ciel que l’on entendrait parler de syndicalisation avant longtemps dans le dossier de l’hôtel Sheraton ou du centre de congrès municipal, qui partagent certains employés. Le gestionnaire du complexe intégré maskoutain n’est toutefois pas en cause, car seul un de ses sous-traitants est visé par une requête en syndicalisation à la suite de mises à pied pour le moins suspectes. Une histoire à suivre…

image