7 février 2019
Judo
Deux finales pour Félix Archambault à la Coupe Gadbois
Par: Maxime Prévost Durand

Les médaillés du Club de judo de Saint-Hyacinthe à la Coupe Gadbois : Faniry Andrianamanana, Félix Archambault, Akim Morin et Alexandre Proulx, en compagnie de l’entraîneur Louis Graveline. Photo gracieuseté

Félix Archambault est sur une véritable lancée depuis le début de la saison. Quelques semaines après avoir surpris avec une médaille de bronze à l’Élite 8, compétition réservée aux meilleurs judokas du pays, le protégé du Club de judo de Saint-Hyacinthe s’est de nouveau imposé à la Coupe Gadbois, à Montréal, à la fin janvier, en atteignant deux finales.

À ce rendez-vous, les athlètes tentent d’aller chercher de précieux points en vue de participer au championnat provincial et au championnat canadien, qui auront lieu dans les prochains mois. Mais Félix a fait bien plus en remportant une médaille d’argent chez les U18, puis une médaille d’or chez les seniors, où il était aussi en compétition.

Tant dans une catégorie que dans l’autre, le Maskoutain a remporté tous ses combats avant la finale. Et chaque fois, cela l’a conduit vers un rendez-vous avec David Popovici, un adversaire qu’il connaît bien.

Dans leur premier duel, en finale U18, Popovici a eu le meilleur sur le Maskoutain, qui mettait tout de même la main sur l’argent. Félix ne s’en est pas laissé imposer pour autant et s’est repris de belle façon le lendemain chez les seniors. Au terme d’un duel âprement disputé, il a marqué un ippon à quelques secondes de la fin du combat pour remporter la médaille d’or.

Question de poursuivre sur sa lancée et de se faire de nouvelles armes, Félix s’est envolé en début de semaine pour l’Europe afin de participer à des camps d’entraînement et des tournois avec Judo Québec.

Trois autres médailles maskoutaines

Trois autres médailles ont également été récoltées par le Club de judo de Saint-Hyacinthe à la Coupe Gadbois.

Faniry Andrianamanana, un autre athlète qui jouit d’une belle progression, s’est fait valoir en atteignant lui aussi la finale de sa catégorie chez les U16 grâce à deux victoires convaincantes. Il est reparti avec une médaille d’argent.

Un autre représentant du club maskoutain l’a imité, alors qu’Alexandre Proulx a connu lui aussi un parcours de deux victoires pour se tailler une place en finale, avant de remporter à son tour l’argent.

Le jeune Akim Morin a complété la récolte avec une médaille de bronze chez les U14.

image