Un premier trimestre très positif pour les ventes d'unifamiliales | Le Courrier
Divers
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageDiversimageHabitationimage
Un premier trimestre très positif pour les ventes d'unifamiliales
17 avril 2014

Dans l'agglomération de Saint-Hyacinthe
Un premier trimestre très positif pour les ventes d'unifamiliales

La Chambre immobilière de Saint-Hyacinthe vient de publier les statistiques du marché immobilier résidentiel de l'agglomération de Saint-Hyacinthe, établies d'après la base de données provinciale Centris(R) des courtiers immobiliers. Ainsi, 172 ventes résidentielles ont été réalisées au cours du premier trimestre de 2014, ce qui représente une hausse de 15 % par rapport à la même période en 2013.

« Soulignons que, contrairement à la tendance provinciale, le nombre de transactions dans l'agglomération de Saint-Hyacinthe augmente depuis maintenant quatre trimestres consécutifs. Il s'agit également du deuxième meilleur début d'année depuis que les données sont comptabilisées », affirme Pierre Tanguay, administrateur de la Chambre immobilière de Saint-Hyacinthe et porte-parole de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) pour cette région.

L'unifamiliale a connu un très bon début d'année en enregistrant une croissance de 26 % des ventes, pour un total de 113 transactions. En ce qui concerne la copropriété, 38 ventes ont été conclues au cours du dernier trimestre, un recul de 14 % par rapport au premier trimestre de 2013. Le prix médian des maisons unifamiliales vendues de janvier à mars 2014 a grimpé de 5 %, atteignant 220 000 $, ce qui représente une des plus fortes augmentations à ce chapitre à travers la province. Par contre, le prix médian des copropriétés a quant à lui fléchi de 3 %, pour s'établir à 158 491 $. Les délais de vente se sont néanmoins allongés pour l'unifamiliale, alors qu'il fallait compter, en moyenne, 117 jours pour qu'une maison trouve preneur, soit 25 jours de plus qu'à la même période l'année dernière. La copropriété a plutôt vu son délai de vente moyen raccourcir de 14 jours pour se fixer à 162 jours.

image