19 octobre 2017
Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu?
Du fun noir à rire du racisme
Par: Olivier Dénommée
Photo courtoisie

Photo courtoisie

Comédie française qui a fait jaser en 2014, Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu? a récemment été adaptée à la réalité québécoise par Emmanuel Reichenbach (le même qui a signé l’adaptation québécoise d’Intouchables) et mise en scène par Denise Filiatrault. Ajoutons à cela une belle brochette d’acteurs et un sujet toujours brûlant d’actualité, et le portrait semble complet.

Après un succès évident au Théâtre du Rideau vert à Montréal, la pièce voyage partoutà travers la province, s’arrêtant à deux dates à Saint-Hyacinthe. Rémy Girard, qui interprète Alain Bouchard, père de famille plus raciste qu’il ne veut le croire, a un plaisir fou sur scène. « Dans cette comédie contre le racisme, je joue un personnage raciste et xénophobe enfoncé dans le préjugé. Je suis gâté, parce que dans mon cas, c’est “une ligne, un punch”. » Les événements se déroulent à Laval, mais cette histoire pleine d’humour et d’autodérision aurait très bien pu se passer dans n’importe quelle ville québécoise, précise-t-il.
Mieux que l’original
Rémy Girard a salué le talent d’Emmanuel Reichenbach, qui signe une adaptation très juste du film français, selon lui. « La plupart des gens qui ont vu le film et assisté à la pièce ont dit avoir préféré la pièce, qui est mieux adaptée et qui renferme quelques surprises! »
L’acteur estime que Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu? est une occasion en or de découvrir de jeunes comédiens de grand talent, mais encore peu connus du grand public. C’est aussi notre chance de rire un peu de soi-même et de certains préjugés qui ont la couenne dure. « C’est une excellente comédie sur un thème très chaud. Un peu comme les accommodements raisonnables, mais à l’intérieur d’une famille », soutient-il. La pièce sera présentée à la Salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde les samedi et dimanche 21 et 22 octobre, respectivement à 20 h et à 14 h.

image