26 octobre 2017
Daran au Zaricot
Endorphine (et adrénaline) au rendez-vous
Par: Olivier Dénommée
Saint-Hyacinthe est l’une des premières destinations où Daran et ses musiciens s’arrêtent pour promouvoir le nouvel album Endorphine. Photo Béatrice Flynn

Saint-Hyacinthe est l’une des premières destinations où Daran et ses musiciens s’arrêtent pour promouvoir le nouvel album Endorphine. Photo Béatrice Flynn

Compositeur et interprète prolifique, Daran a lancé il y a tout juste un mois son 10e album en carrière, intitulé Endorphine. Après la « parenthèse acoustique » de Le monde perdu en 2013, le voilà qui renoue avec le rock électrique dans un projet enregistré presque entièrement en solo. Il viendra défendre samedi ses nouvelles compositions au Zaricot.

Pour Endorphine, le Français expatrié a tenté de répéter la formule de Le petit peuple du bitume (2007), où il avait enregistré, tout seul, tous les instruments sur l’album. « J’avais eu une belle réaction dans le passé et j’avais envie de le réessayer. Je vois un peu mon nouvel album comme une longue chanson de 50 minutes. Et même si je le joue seul, l’album est pensé pour la formule live : ça se transpose très bien », assure Daran, qui précise avoir changé d’idée à la toute fin du processus, faisant finalement appel à un autre batteur pour réenregistrer les percussions de l’album.
Stress
La formule au Zaricot devrait être en deux parties : la première jouera de façon intégrale l’album Endorphine, la seconde revisitera le reste du répertoire de Daran. Et malgré l’habitude de la scène pour Daran comme pour ses musiciens, un certain stress promet d’être bien présent entre les gens sur scène. « Notre performance au Zaricot sera quelque chose comme notre deuxième ou troisième spectacle après le lancement de l’album, alors si vous voulez voir des musiciens stressés sur scène… », lance-t-il en riant. Il se reprend en promettant une soirée « très sensible », où il se « lancera dans le vide ». « Il peut s’y passer de très belles choses », insiste Daran. Il donne rendez-vous aux fans et aux curieux le samedi 28 octobre, à 20 h. 

image