16 février 2012
Dépistage du cancer du sein
Examens suspendus depuis un mois à Honoré-Mercier
Par: Le Courrier
Depuis un mois, les radiologistes de l'Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe ne peuvent se servir de l'appareil pour effectuer les mammographies de dépistage.

Depuis un mois, les radiologistes de l'Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe ne peuvent se servir de l'appareil pour effectuer les mammographies de dépistage.

En raison d’une contrainte administrative, la clientèle du CSSS Richelieu-Yamaska n’a plus accès depuis le 10 janvier au centre de dépistage pour le cancer du sein de l’Hôpital Honoré-Mercier. Et on ignore quand le service sera rétabli.

Les patientes sont donc référées depuis ce temps vers les cliniques radiologiques de Beloeil, de Drummondville, de Granby ou de Sorel-Tracy puisqu’aucune clinique de Saint-Hyacinthe n’offre ce service.

Cette situation particulière affecte uniquement les femmes qui doivent se soumettre à un test de dépistage à Honoré-Mercier. Celles qui doivent passer un test visant à diagnostiquer la nature d’une tumeur ont toujours accès au service.Selon la direction du centre hospitalier, c’est une tracasserie administrative qui serait à l’origine du problème. L’unité de mammographie doit restreindre temporairement ses activités dans l’attente d’une accréditation émise par l’Association canadienne des radiologistes. Le hic, c’est que l’attente perdure depuis un mois!« Les exigences ne sont pas les mêmes selon le type d’examen demandé, ce qui explique pourquoi nous n’acceptons qu’une catégorie de patientes (celles pour des examen diagnostics). Les tests de dépistage sont suspendus pour une période indéterminée », explique Claude Dallaire, directeur des communications et des relations publiques au Centre de santé et des services sociaux Richelieu-Yamaska.Dans l’immédiat, les patientes qui contactent le centre de dépistage de l’hôpital maskoutain sont automatiquement référées dans les cliniques ou les hôpitaux voisins.À la clinique Radiologie-Beloeil-St-Hilaire à Beloeil, il faut attendre près d’un mois et demi avant d’obtenir un rendez-vous pour une mammographie de dépistage. L’attente est toutefois moins longue à la Clinique de radiologie Sorel-Tracy où l’on peut obtenir un rendez-vous dès la fin du mois. À l’Hôpital Sainte-Croix de Drummondville, l’on obtient un rendez-vous dès la mi-mars. Toutefois, le transfert de dossier n’est pas aussi facile. Les mammographies de dépistage étant imprimées sur un film, les patientes de l’Hôpital Honoré-Mercier doivent d’abord recueillir le film de leur mammographie antérieure pour la présenter lors de leur rendez-vous au centre de dépistage de l’Hôpital Sainte-Croix. Lors de leur rappel, deux ans plus tard, les clientes devront se procurer à nouveau le film de leur mammographie de dépistage fait au Centre hospitalier Sainte-Croix pour le ramener à leur hôpital initial ou poursuivre le suivi à Drummondville.

image