31 janvier 2019
Championnat du monde junior de patinage de vitesse courte piste
Félix Pigeon se frotte aux meilleurs
Par: Maxime Prévost Durand

En action sur deux distances en individuel au Championnat du monde junior de patinage de vitesse courte piste, Félix Pigeon a obtenu son meilleur résultat au 500 m avec une 15e place. Photo Greg Kolz

À sa première participation au Championnat du monde junior de patinage de vitesse courte piste, Félix Pigeon a été loin de jouer les figurants. Après avoir mérité sa place au sein de l’équipe canadienne au terme du championnat canadien, en décembre, l’athlète de Saint-Pie n’a affiché aucun complexe en se frottant aux meilleurs patineurs juniors de la planète, du 25 au 27 janvier, à l’aréna Maurice-Richard, à Montréal.

L’adolescent de 16 ans, plus jeune représentant du Canada, s’est faufilé jusqu’en quart de finale à l’épreuve du 500 m. Au classement final, il a terminé en 15e place sur cette distance, parmi un total de 79 patineurs. Il s’agit de son meilleur résultat individuel à ce rendez-vous.

Pour y arriver, Félix a terminé 2e de sa vague en ronde préliminaire, avant d’enchaîner avec la 1re place de son groupe au tour suivant pour atteindre les quarts de finale. À ce stade, il a terminé en 4e et dernière place de sa vague, laquelle comptait notamment deux patineurs coréens, dont l’éventuel champion Kim Tae Sung.

Félix était également en compétition au 1000 m, où il a toutefois dû se contenter d’une 41e place. Il a terminé au 3e rang de sa vague en ronde préliminaire, à seulement deux centièmes de seconde de la 2e place. Même si huit places étaient octroyées pour le tour suivant parmi tous ceux qui ont terminé 3e de leur vague, son chrono n’a pas été suffisant pour lui permettre d’avancer plus loin sur cette distance.

En plus de ces deux épreuves individuelles, l’ancien membre du Club de patinage de vitesse de Saint-Hyacinthe a aidé le relais masculin à terminer au 8e rang. Complétée par l’Albertain Matej Anderson et les Québécois Nicolas Perreault et William Dandjinou, l’équipe masculine a atteint la finale B où se retrouvaient également les États-Unis, la Hongrie et le Kazakhstan. Aux commandes du peloton avec quatre tours à faire, le quatuor canadien a vu ses chances de l’emporter se dissiper lorsque Nicolas Perreault a malencontreusement perdu pied dans un virage.

À peine sorti du Championnat du monde junior, Félix Pigeon se prépare déjà pour un autre rendez-vous d’envergure auquel il participera dans les prochaines semaines, soit les Jeux du Canada. Celui qui s’entraîne depuis quelques mois avec le Centre régional canadien d’entraînement y représentera le Québec. La compétition se déroulera du 15 au 22 février, à Red Deer, en Alberta.

image