31 janvier 2019
Forum
Flush la démocratie
Par: Le Courrier

On en a eu un pitoyable exemple le 17 décembre et voilà que le conseil municipal s’enligne pour répéter l’exploit aux deux prochaines séances du conseil. Un vrai marathon des consultations bidon.

Consulter, c’est prendre l’avis de quelqu’un, lui demander conseil, l’utiliser comme source de renseignement.

« Nous on consulte! » Ben kin! « Cause toujours mon coco, le vote est canné dans une heure. » On se croirait dans un mauvais film de Papa a raison. Gardez-vous une petite gêne SVP. Vos parodies de consultation n’ont rien à voir avec les lois et recommandations qui l’encadrent, mais il semble que la Ville se réinvente une définition autocrate bien à elle de la démocratie.

Nos élus auraient peut-être avantage à relire les « Mécanismes de participation publique en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme » du MAMOT; le « Guide pour l’élaboration d’une politique d’information et de consultation publique municipale » p. 20-21 de l’UMQ et le chapitre sur la participation publique de la loi sur l’aménagement et l’urbanisme.

La pseudo-consultation du 18 février portera sur l’approbation de plans d’implantation et d’intégration architecturale (??) des monstres du bord de l’eau.

Y’a pas rien que les p’tits poissons qui manquent d’air!

Nicole Jetté,
Saint-Hyacinthe

image