16 février 2012
Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe
Formule « casino » pour une première
Par: Le Courrier
Jean-Paul Poirier, président du conseil d'administration du Centre de bénévolat, Sylvie Bouchard, directrice générale, François Lanoie, président d'honneur de la première campagne de financement, Nellie Robin, du Groupe Robin, partenaire du Centre et Jean-Claude Giguère, du comité organisateur de la Soirée Casino attendent plus de 200 participants à ce grand événement.

Jean-Paul Poirier, président du conseil d'administration du Centre de bénévolat, Sylvie Bouchard, directrice générale, François Lanoie, président d'honneur de la première campagne de financement, Nellie Robin, du Groupe Robin, partenaire du Centre et Jean-Claude Giguère, du comité organisateur de la Soirée Casino attendent plus de 200 participants à ce grand événement.

Signe des temps? Le Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe vient de lancer la première campagne de financement de son histoire pour être en mesure de répondre aux besoins grandissants des démunis. Et c’est sur la formule « casino » que son équipe a misé pour faire de cette première un grand succès.

Combien d’argent générera cette initiative? Les paris sont ouverts, mais chose certaine, cela dépendra entre autres de la participation à la Soirée Casino qui se tiendra le 21 mars à la salle Rona du Centre des arts Juliette-Lassonde. Une sollicitation postale complètera les activités de financement 2012.

« À chaque année, la fréquentation du Centre me surprend. On ne réalise pas, dans une ville comme Saint-Hyacinthe, que le besoin est d’une telle ampleur », a souligné lors du point de presse le président d’honneur de cette première campagne, François Lanoie, du bureau de comptables Samson Bélair/Deloitte & Touche.Le président du Centre de bénévolat, Jean-Paul Poirier, a indiqué que l’organisation, qui regroupe 700 bénévoles, fonctionnait jusqu’ici avec un budget de près d’un million de dollars constitué des contributions de Centraide, de l’Agence de services de santé et de services sociaux, des communautés religieuses, de la Ville de Saint-Hyacinthe de quelques donateurs discrets.« Toutefois, ces appuis financiers s’avèrent insuffisants pour répondre à la croissance de nos services ou au développement de nouveaux services. Mentionnons à titre d’exemple l’accroissement de la demande des compléments de boîte à lunch de nos enfants dans les écoles. Aujourd’hui, nous lançons notre première campagne de financement annuelle dans le but d’assurer la pérennité de nos services et surtout, d’améliorer la qualité de vie de nos enfants », a déclaré M. Poirier.Tenue sous le thème « Misons sur l’Avenir… et que la roue tourne pour nos enfants défavorisés », la Soirée Casino sera animée par Jean-Claude Giguère, du comité organisateur, et se déroulera dans une ambiance « glamour » sur fond musical. Les participants – le comité souhaite accueillir au moins 200 personnes – auront le choix entre 15 tables de jeux et pourront gagner de nombreux prix, dont des billets d’avion et d’autres encore pour une croisière dans les Caraïbes. Mais pour jouer le 21 mars, il faudra d’abord se procurer un billet de participation de 100 $ auprès du Centre de bénévolat ou à l’un des deux autres points de vente : les bureaux de Deloitte, au 2200 avenue Pratte, ou ceux du Groupe financier Multi Courtage, au 4860 rue Jacques-Cartier.M. Giguère a annoncé que tous les participants qui feront don à leur arrivée d’un vêtement usagé pour homme recevront un boni de 5 000 $ en argent casino pour grossir leurs mises au cours de la soirée. Rappelant que la distribution de vêtements faisait partie des services dispensés par le Centre, il a mentionné que les besoins étaient particulièrement grands chez les hommes par les temps qui courent.

image