10 novembre 2016
Gala du Club de boxe de Saint-Hyacinthe
Gala du Club de boxe de Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand
Anthony Seyer n’a pas caché sa joie lorsque les juges lui ont accordé la victoire face à Guillaume Gosselin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Anthony Seyer n’a pas caché sa joie lorsque les juges lui ont accordé la victoire face à Guillaume Gosselin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Tout près de 400 personnes ont assisté vendredi dernier au gala de boxe amateur du Club de boxe de Saint-Hyacinthe au Complexe multisports C.-A.-Gauvin. Pas moins de 19 combats étaient à l’horaire, mettant tous en vedette un membre du club maskoutain.

Rémi Bélanger en a mis plein la vue en finale en l’emportant par arrêt de l’arbitre au troisième round contre Shane Brindle chez les seniors à 69 kg. Grâce à son parcours sans fautes aux Gants Dorés, Bélanger doit disputer au cours des prochaines semaines le combat de finale face à Diego Kulibaba.

En demi-finale du gala, Alex Laramée a défait Guy Salomon par décision des juges dans un duel âprement disputé chez les poids lourds (91 kg). Parmi les autres combats de la soirée, Raphaël Courchesne a battu Stéphane Brûlé par décision unanime et Anthony Seyer a eu le meilleur sur Guillaume Gosselin. Nathan Laliberté et Mateo Vilate-Cruz ont quant à eux perdu par décision partagée des juges. Nathan était opposé au champion canadien Zachary Adu Fleurant chez les 69 kg, tandis que Mateo était opposé à Charles Fenkham.

On a aussi vu Geneviève Lachance, une ancienne championne canadienne senior, faire son retour dans le ring à 36 ans. Elle a enregistré une victoire par décision des juges contre Mayssoun Tadlaoui. Deux autres compétitrices du Club de boxe de Saint-Hyacinthe étaient sur la carte, soit Laurence St-Roch, victorieuse par décision unanime, et Audrey Rodier, dans un combat défi.

Les boxeurs Alexandre Therrien, John Nduwamahoro, Maxime Landry, Elliot Tremblay, Mauricio Passada, David Valderrama, Bryan Binette, Nicolas Fisette, Alexi Destempes et Shawn Fournier ont aussi combattu pour le Club de boxe de Saint-Hyacinthe durant la soirée. De nombreux clubs de boxe d’un peu partout au Québec ont répondu à l’appel pour venir affronter les athlètes maskoutains.

image