7 mars 2019
Boxe
John Nduwamahoro couronné dans une finale maskoutaine au Défi des Champions
Par: Maxime Prévost Durand

John Nduwamahoro célèbre sa victoire en compagnie de son clan du Club de boxe de Saint-Hyacinthe. Photo Facebook

Pour la deuxième fois en trois ans, un boxeur du Club de boxe de Saint-Hyacinthe est sorti vainqueur du Défi des Champions, une compétition disputée du 22 au 24 février à Québec. Dans une finale toute maskoutaine chez les 64 kg élite – une scène plutôt rare en boxe amateur – John Nduwamahoro a eu le meilleur sur l’expérimenté Samuel Lajoie, de l’École de boxe Les Apprentis Champions.

Les juges ont décerné la victoire à John par décision unanime au terme d’un combat qui a été poussé à la limite. Il succède ainsi à Raphaël Courchesne, qui avait été couronné à ce même rendez-vous en 2017 sous les couleurs du Club de boxe de Saint-Hyacinthe, avant de faire le saut chez les professionnels l’année suivante.

En mettant la main sur le titre, le Maskoutain de 23 ans obtenait par la même occasion sa place au sein d’Équipe Québec et son laissez-passer pour le championnat canadien, qui aura lieu à la fin avril en Colombie-Britannique.

« C’est une belle surprise, surtout qu’il n’avait pas fait de combats préparatoires, a commenté Michaël Gadbois, ancien boxeur professionnel devenu entraîneur pour le club. Il n’était pas si bien préparé pour un tournoi de ce calibre, mais sa première victoire lui a donné beaucoup de confiance et de motivation. Il a une bonne force physique et une bonne portée et il s’en est bien servi. »

Pour être couronné, John Nduwamahoro a dû remporter trois combats. Il a lancé le tournoi avec aplomb en disposant d’Andy Morrisset par arrêt de l’arbitre au 3e round, puis il a surpris Thomas Chabot, plusieurs fois champion canadien par le passé, par décision majoritaire à son second combat. Samuel Lajoie a été sa troisième victime.

« John a réussi à trouver les ouvertures, il a débordé Sam et il a réussi à le toucher avec des clean shots, a indiqué Gadbois à propos de ce dernier duel. Sam lance beaucoup de coups, mais ses coups ne passaient pas la défensive, alors que ceux de John traversaient ses gants. »

Du côté des Apprentis Champions, on estime que le combat a été plus serré que ne l’indique le résultat. « Ça a été une guerre, a mentionné l’entraîneur Steve Choquette. Sam a gagné la première minute du combat, mais John a commencé à mettre de la pression par la suite. Il a bien boxé et c’était très fairplay, mais je ne pense pas que c’était une décision unanime. Sam a connu un 2e round du tonnerre et les juges l’ont quand même donné à John. »

Même s’il n’a pas remporté l’or, Samuel Lajoie pourra lui aussi participer au championnat canadien grâce à sa présence en finale, à la différence qu’il devra en assumer les coûts qui y sont reliés, un montant de près de 2000 $. « À sa 6e tentative, il aura enfin sa première participation au championnat canadien. Il est un bel exemple de travail et de persévérance », a ajouté son entraîneur.

Après avoir obtenu un laissez-passer au premier tour, l’athlète des Apprentis Champions avait battu Matthew Luneau par arrêt de l’arbitre au 3e round en demi-finale.

Caroline Letellier aussi qualifiée

La boxeuse Caroline Letellier, des Apprentis Champions, pourra elle aussi s’envoler pour la Colombie-Britannique. Puisqu’elles n’étaient que deux compétitrices dans sa catégorie, la Maskoutaine passait directement en finale des 60 kg juvénile et obtenait du même coup sa qualification pour le championnat canadien.

Dans ce combat face à Magalie Longtin, une adversaire qui l’avait déjà battue par le passé, Caroline a offert une prestation assurée et combative. Au terme d’un duel serré, les juges ont toutefois donné la victoire à sa rivale par décision partagée. Comme pour Samuel, cela veut dire qu’elle devra payer les frais reliés à sa participation au championnat canadien si elle souhaite y aller.

Autre représentant des Apprentis Champions à ce Défi des Champions, Guillaume Drouin s’est buté à Jean-Gardy François en demi-finale des 60 kg élite et s’est incliné par décision unanime des juges.

image