14 mars 2019
Microbrasserie
Jonathan Robin met la main sur Le Bilboquet
Par: Jean-Luc Lorry

Sur la photo, le nouveau propriétaire de Microbrasserie Le Bilboquet, Jonathan Robin, accompagné de l’ex-dirigeant de l’entreprise, François Grisé. Photothèque | Le Courrier ©

Le pub et la microbrasserie Le Bilboquet sont aujourd’hui la propriété de l’homme d’affaires maskoutain Jonathan Robin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’homme d’affaires maskoutain Jonathan Robin a acquis dernièrement Le Bilboquet Microbrasserie, une entreprise dont les nouvelles installations industrielles logeaient depuis peu dans un incubateur industriel dont M. Robin est propriétaire.

La transaction, dont le montant n’a pas été divulgué, regroupe une microbrasserie et un pub situé sur la rue des Cascades.

Fondé en 1990 par Luc Demers et Brigitte Favreau, ce pub de quartier est devenu au fil des années une institution au centre-ville.

En 1996, François Grisé, alors âgé de 25 ans, décide de se lancer en affaires et fait une offre d’achat aux vendeurs. M. Grisé s’engage auprès des propriétaires à conserver la salle de brassage ainsi que la vocation des lieux. Depuis, l’entrepreneur a développé une large gamme de bières distribuées aujourd’hui auprès de plus de 800 détaillants.

François Grisé, déjà partenaire d’affaires de Jonathan Robin, a initié la démarche pour se départir de son entreprise.

« J’étais déjà actionnaire à hauteur de 50 % du Bilboquet. François Grisé voulait tout vendre et il m’a fait une offre », indique en entrevue au COURRIER Jonathan Robin.

En plus de la microbrasserie Le Bilboquet, l’incubateur industriel de M. Robin – situé sur le boulevard Choquette – compte parmi ses locataires, la jeune entreprise Fixi Kombucha (fabrication de thé fermenté), Mareiwa Café colombien (torréfaction de café) et la Distillerie Noroi (fabrication de spiritueux).

Création de la Brasserie Olten

Quelques semaines avant cette transaction, Le Bilboquet avait procédé au lancement en décembre d’une nouvelle division, la Brasserie Olten.

Les bières de la gamme Olten sont déglutenisées et faibles en calories et en alcool (4 %). Cette nouvelle bière commercialisée depuis le début de l’année dans certains dépanneurs et épiceries est vendue exclusivement en format canette.

Lors de la présentation publique des nouveaux équipements, François Grisé semblait enthousiaste pour l’avenir du Bilboquet.

« Depuis 2014, il n’y a plus de locaux adjacents à notre entreprise au centre-ville pour développer la microbrasserie. Ce projet a pris de l’ampleur au fur et à mesure que nous avons emménagé dans notre nouvelle bâtisse industrielle », avait alors mentionné M. Grisé.

Celui-ci dirigeait Le Bilboquet avec sa conjointe Natasha Talbot qui occupait le poste de directrice administrative.

Pour l’avenir du pub, Jonathan Robin a quelques idées. « Pour poursuivre l’histoire du Bilboquet, nous allons rénover la terrasse ainsi que l’intérieur du bar. Tous les mois, nous servirons trois nouvelles bières pour tester le marché », précise M. Robin.

LE COURRIER n’a pas été en mesure de joindre François Grisé.

image