21 septembre 2017
Maison de la Parole
La persécution d’un regard positif?
Par: Olivier Dénommée
Mario Bard présente pour la toute première fois sa conférence portant sur la persécution chrétienne et se plaît à « expérimenter » sur le sujet.  Photo courtoisie

Mario Bard présente pour la toute première fois sa conférence portant sur la persécution chrétienne et se plaît à « expérimenter » sur le sujet. Photo courtoisie

L’organisme maskoutain La Maison de la Parole offre cet automne une série de huit conférences en lien avec la foi chrétienne. La première, gratuite, a de quoi en choquer certains de par son titre et son propos : La persécution : Bonne Nouvelle pour aujourd’hui?, donnée par le journaliste Mario Bard le mercredi 27 septembre.

« On estime qu’il y a environ 200 millions de chrétiens à travers le monde, et ça peut nous sembler assez surprenant de penser qu’il existe encore de la persécution contre eux vu qu’on est privilégiés au Québec », indique M. Bard, qui s’implique notamment auprès de l’organisme mondial Aide à l’Église en détresse.

De son propre aveu, le titre de sa conférence se voulait provocateur, se moquant en quelque sorte d’un sentiment partagé entre plusieurs chrétiens qui se disent persécutés dans notre société, alors qu’il n’en est rien. « Il ne faut pas faire l’amalgame : des gens ont véritablement été persécutés, mais parce que leur parole dérangeait l’ordre établi dans la société », soutient le conférencier, citant Martin Luther King comme un exemple valable de persécution qui a mené jusqu’à son assassinat.

Bonne nouvelle

Or, si l’on peut difficilement parler de persécution chrétienne ici, c’est parce que les chrétiens eux-mêmes se sont éloignés de la Parole de l’Évangile. « “Aimez vos ennemis” : j’en connais bien peu qui arrivent à appliquer ce précepte aujourd’hui! Pour moi, une personne “persécutée” aujourd’hui pour sa foi chrétienne le sera parce qu’elle a fait de bons choix. En ce sens, c’est une bonne nouvelle. » Mario Bard y voit un paradoxe intéressant, et espère donc « remettre les pendules à l’heure » au sujet de la persécution. Sa conférence du 27 septembre est prévue de 19 h 30 à 21 h 30.

Programmation automnale

Sept autres conférences sont au programme cet automne :

Les Actes des Apôtres : un livre fait sur mesure pour les chrétiens d’aujourd’hui, animée par Christiane Cloutier-Dupuis le 2 octobre;

La Bible, c’est nous!, avec François Poitras le 11 octobre;

Le Seigneur est « mon » Berger, j’ai du prix à ses yeux, animée par Sr Pauline Boisvert le 24 octobre;

L’accompagnement en fin de vie à la lumière de la Parole de Dieu, présentée par l’ancien doyen de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal Patrick Vinay le 1er novembre;

La mort, c’est plein de vie dedans!, avec Georges Madore le 14 novembre;

Cinq lois de vie présentes dans les Écritures, avec Johanne Plante et Martial Brassard le 23 novembre;

Et Dieu s’est fait homme pour que nous apprenions à devenir semblables à Lui, animée par Yvon Jutras le 29 novembre.

Toutes les conférences se tiennent de 19 h 30 à 21 h 30 à la Maison de la Parole, située au 650, rue Girouard Ouest, et ont un coût d’entrée de 10 $ (sauf la première).

Il est recommandé de s’inscrire à l’avance à l’adresse lamaisondelaparole@live.ca, auprès de Muriel Timmons au 450 773-2588, poste 289 ou auprès de Pierrette Beauregard au 450 773-4967.

image