26 octobre 2017
Biométhanisation et bacs bruns
La région se mobilise avec deux activités recrutement
Par: Jean-Luc Lorry
Photo François Larivière | Le Courrier ©

Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour aider les entreprises de la région à faire face à un manque de main-d’œuvre jugé préoccupant, la MRC des Maskoutains, l’organisme Forum-2020 et le Centre local d’emploi (CLE) de Saint-Hyacinthe organiseront prochainement deux activités pour faciliter le recrutement dans les entreprises de la région.

L’organisme Forum-2020 organisera le jeudi 2 novembre au Centre culturel Humania Assurance, la troisième édition d’Emploi-Contact.
Cette activité permettra à des représentants d’entreprises de rencontrer douze candidats qui disposeront chacun de dix minutes pour convaincre.
Emploi-Contact s’adresse aux personnes issues de l’immigration qui résident dans la région métropolitaine de Montréal et sur la Rive-Sud. Une quinzaine d’entreprises devraient être présentes.
Le 16 novembre, un Salon virtuel de l’emploi sera organisé de 10 h à 19 h. Cette formule novatrice permettra aux chercheurs d’emplois de visiter virtuellement le kiosque d’une entreprise et d’entrer en contact avec les décideurs par messagerie instantanée ou par vidéoconférence privée.
Ce Salon virtuel donnera l’opportunité aux 15 entreprises participantes de faire connaître leurs possibilités d’emplois à des personnes demeurant à l’extérieur de la région.
« La MRC est fière de mettre en œuvre ce salon qui permettra à nos entreprises de se démarquer et d’innover dans le cadre de leur processus d’embauche », indique Charles Fillion, directeur associé chez Développement économique de la MRC des Maskoutains.
Lors de l’annonce de ces deux activités, des représentants d’entreprises locales étaient présents comme le fabricant de produits pharmaceutiques Sterinova et le manufacturier de mobilier de bureau, le Groupe Lacasse de Saint-Pie.
« Actuellement, il manque 35 employés dans l’usine. Une situation difficile qui a un impact sur nos délais de livraison », souligne René Vincelette, vice-président des ressources humaines du Groupe Lacasse.
Selon François Vincent, directeur des centres locaux d’emploi de Saint-Hyacinthe et d’Acton Vale, d’ici les cinq prochaines années, il y aura plus de 100 000 personnes à remplacer à l’échelle de la Montérégie.

image