27 février 2019
Agrandissement du palais de justice
La relocalisation des services reportée à 2021
Par: Jean-Luc Lorry

En raison de son état de vétusté avancé, le palais de justice de Saint-Hyacinthe sera agrandi et rénové. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Dans le dossier d’agrandissement et de rénovation du palais de justice de Saint-Hyacinthe, les services judiciaires devront encore faire preuve de patience. Annoncée l’été dernier pour 2020, la relocalisation des services dans un palais de justice temporaire est maintenant prévue pour le 1er juin 2021.

Dernièrement, la Société québécoise des infrastructures (SQI) a publié dans les médias un avis d’intérêt, en vue de recueillir des renseignements généraux sur un espace locatif disponible, d’une superficie utilisable minimale de 4000 mètres carrés, situé à Saint-Hyacinthe. Le périmètre concerné s’étend sur l’ensemble de la municipalité, ce qui implique que le palais de justice temporaire risque de se retrouver à l’extérieur de la partie centre-ville où se trouve actuellement le vétuste immeuble voué à l’administration de la justice.

« Il s’agit d’un coup de sonde du marché immobilier pour une relocalisation temporaire des activités du palais de justice de Saint-Hyacinthe, et ce, afin d’évaluer les options de réalisation du projet de rénovation et d’agrandissement des installations actuelles », nous précise dans un courriel Martin Roy, de la direction des communications de la SQI.

« Cet espace doit être d’un seul bloc et situé sur un maximum de quatre étages consécutifs, sans dénivellation et être accessible aux personnes à mobilité réduite », peut-on lire à la section Exigences techniques de l’avis d’intérêt, disponible en ligne.

L’immeuble en question devra disposer d’un minimum de 60 cases de stationnement, dont 30 places pour l’usage exclusif du personnel.
Immeuble en fin de vie

Depuis plusieurs années, l’immeuble est jugé vétuste et dans un piètre état par les professionnels qui l’occupent et le fréquentent sur une base régulière.
En juillet 2018, l’ancienne ministre libérale de la Justice, Stéphanie Vallée, était venue à Saint-Hyacinthe annoncer que l’actuel palais de justice serait agrandi et rénové. Les coûts de construction avaient alors été évalués à 50 M$.

Quant à l’échéancier des travaux, la ministre Vallée avait évoqué une période comprise entre cinq et sept ans pour la durée des travaux.

À titre comparatif, les travaux d’agrandissement du palais de justice de Rimouski débutés en avril 2017 devraient se terminer cet été. Ce chantier représente un investissement de l’ordre de 68 M$.

À la SQI, on nous a mentionné que l’appel d’offres pour les plans et devis n’avait pas encore été lancé.

« Le mandat confié aux architectes et aux ingénieurs sera différent selon l’option de réalisation du projet qui sera retenue », précise M. Roy.

Pour réduire les délais de traitement, une salle d’audience supplémentaire a été aménagée au second étage du palais de justice. Selon nos informations, cette salle est fonctionnelle depuis la mi-janvier.

image