15 février 2018
La Ville conteste la facture pour les services de la SQ
Par: Rémi Léonard
Comme d’autres municipalités au Québec, Saint-Hyacinthe n’entend pas assumer sans broncher la hausse substantielle de sa contribution pour les services policiers de la SQ.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Comme d’autres municipalités au Québec, Saint-Hyacinthe n’entend pas assumer sans broncher la hausse substantielle de sa contribution pour les services policiers de la SQ. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Ville apprenait alors qu’elle devra payer 345 650 $ de plus que prévu. La hausse brute dépassait même le million de dollars, mais une aide financière gouvernementale de 740 000 $ est venue éponger une partie de l’écart. Rien n’indique cependant que l’appui de Québec soit récurrent, souligne la résolution adoptée par le conseil municipal le 5 février. Saint-Hyacinthe rejoint ainsi les villes qui demandent formellement à Québec de revoir à la baisse la contribution exigée pour les services de la SQ.

Dépassant maintenant 10 M$, cette dépense gruge chaque année autour de 10 % du budget de la municipalité, a souligné le conseiller André Beauregard en lisant la résolution. « C’est énorme »,a-t-il lancé.
La signature de la convention collective des policiers de la SQ pour les années 2015 à 2022 (avec un ajustement rétroactif pour les deux premières années) explique le gros de l’augmentation.

image