21 septembre 2017
Zonage industriel
La Ville interdit l’entreposage extérieur sur trois terrains 
Par: Jean-Luc Lorry

Soucieuse de son image de marque à l’entrée de la Ville, la municipalité compte interdire l’entreposage extérieur sur trois terrains adjacents zonés industriels situés en bordure du boulevard Choquette, à proximité de la sortie 128 de l’autoroute Jean-Lesage. 

L’un des trois terrains d’une superficie d’environ 70 000 pieds carrés est la propriété de la Ville de Saint-Hyacinthe. Quant aux deux autres, ils appartiennent à des propriétaires privés. Le ruisseau Plein-Champ longe ces trois lots.
Actuellement, les trois terrains visés par cette limitation d’usage se trouvent dans la même zone que les installations d’Hydro-Québec situées au coin du boulevard Choquette et de l’avenue Pinard.

Ce redécoupage permet cependant à la société d’État de continuer à entreposer du matériel et des équipements sur son vaste terrain d’une superficie de 2,4 millions de pieds carrés.

Le futur plan de zonage qui doit faire l’objet d’un nouveau règlement prévoit inclure dans un même périmètre, Hydro-Québec et deux entreprises voisines qui sont Baxters Canada et Aliments Natura.

Les terrains industriels disponibles sont de plus en plus rares à Saint-Hyacinthe puisque 96 % de la superficie des parcs Olivier-Chalifoux, Théo-Phénix et Camille-Mercure sont aujourd’hui occupés.

Formation professionnelle

La Ville souhaite profiter de ce changement de règlement pour permettre aux entreprises installées dans les parcs industriels d’offrir dans leurs locaux de la formation théorique en lien avec leur secteur d’activité.
Pour entériner ce projet de règlement, la Ville tiendra une assemblée publique de consultation le lundi 2 octobre à 18 h 30 à l’hôtel de ville.

image