9 février 2012
Agréé par Agrément Canada
Le CSSS Richelieu-Yamaska obtient une note de 96 %
Par: Le Courrier
Le directeur général, Daniel Castonguay, est fier d'annoncer que le CSSSRY atteint les plus hauts standards, selon Agrément Canada.

Le directeur général, Daniel Castonguay, est fier d'annoncer que le CSSSRY atteint les plus hauts standards, selon Agrément Canada.

À la suite d’une visite des représentants d’Agrément Canada dans les établissements du CSSS Richelieu-Yamaska, la direction du centre de santé a obtenu son agrément avec un taux de conformité de 96 %. « C’est un succès impressionnant », commente le directeur général du CSSS Richelieu-Yamaska, Daniel Castonguay.

C’est avec fierté que la direction du CSSSRY a annoncé avoir atteint les plus hauts standards de conformité aux normes établies par Agrément Canada. « Cela démontre que nous avons un souci constant des soins et services que nous offrons à la population », ajoute M. Castonguay.

En novembre dernier, les établissements du CSSSRY ont été visités par six représentants d’Agrément Canada pour évaluer l’organisation dans plusieurs dimensions afin de faire un tour complet des soins et services offerts. Pendant une semaine, plus de 2 300 critères ont été évalués. Parmi les points forts observés, les visiteurs ont noté la culture de sécurité, le souci de la clientèle, le cheminement des patients, l’utilisation des données probantes, la communication et la créativité. « Nous étions extrêmement fiers de nous faire dire par les visiteurs que ce qui se dit en haut, ce qui se vit en bas et ce que l’on voit dans les résultats, transpire la culture de l’excellence et de la sécurité », précise le directeur général.Ce dernier a aussi abordé le volet à améliorer au cours des quatre prochaines années, avant que s’effectue la prochaine démarche d’agrément. Selon les représentants d’Agrément Canada, le CSSSRY devra s’assurer qu’une formation continue soit donnée aux employés concernant l’utilisation des pompes à perfusion, équipements spécialisés utilisés pour administrer certains médicaments ou solutés de manière continue. La direction devra aussi mener à terme le déploiement du bilan comparatif de médicaments, processus qui assure le transfert et l’accès à la liste des médicaments pris et ordonnés à chaque client lors de son admission dans un établissement de santé. Et finalement, le CSSSRY devra faire entériner son programme concernant les normes de sécurité à suivre pour le service en imagerie médicale qui regroupe les moyens d’acquisition d’images du corps humain, tels les rayons X.

Possibilité d’amélioration

Bien que le CSSSRY ait obtenu l’une des plus hautes notes en Montérégie, ce dernier vise à améliorer davantage ses résultats.

La direction a déposé à Agrément Canada 35 pratiques organisationnelles requises pour obtenir une mention supplémentaire et démontrer, par cette mention, que l’établissement de santé a des pratiques requises exemplaires.« Nous voulons aussi démontrer que l’on va au-delà de ce qui est attendu dans une évaluation d’agrément », indique M. Castonguay. Il s’agit du deuxième agrément que le CSSSRY obtient depuis que ce processus d’évaluation externe est obligatoire pour tous les établissements de santé au Québec. Le CSSSRY avait obtenu, lors de son premier agrément en 2009, une note de 98 % avec, toutefois, quelques centaines de normes en moins à évaluer.

image