9 février 2012
Le Drakkar voit le jour à la PHD
Par: Maxime Desroches
De gauche à droite, à l'avant, Francis Messier, Emmanuel Beaudreault, Anthony D. Michon, Nicole Kervin et Richard Flibotte. À l'arrière, Guy Pothier, Keven Brasseur et Yan Genest.

De gauche à droite, à l'avant, Francis Messier, Emmanuel Beaudreault, Anthony D. Michon, Nicole Kervin et Richard Flibotte. À l'arrière, Guy Pothier, Keven Brasseur et Yan Genest.

Dans un effort pour diversifier l’évantail de services offerts à ses élèves, la direction de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme a procédé, mardi, au lancement officiel de son programme de football étudiant, lequel prendra son envol à l’automne prochain pour les élèves de première, deuxième et troisième secondaire.

Le directeur de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme (PHD), Guy Pothier, a procédé devant parents, élèves et membres du personnel, au dévoilement des couleurs de cette nouvelle équipe, qui portera le nom de « Drakkar ». Déjà, le responsable de l’option football, Yan Genest, ex-joueur du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, a amorcé une tournée afin de promouvoir le football auprès des garçons de l’école, et a même approché des élèves de cinquième et sixième année primaire de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH).

Selon M. Pothier, l’idée d’instaurer un tel programme germait depuis un certain temps au sein du personnel administratif et du corps professoral. Dès le début de l’année 2010, on avait donné à la directrice-adjointe de l’établissement, Nicole Kervin, la mission d’évaluer la faisabilité d’un tel projet.« On a vite constaté qu’il y avait un intérêt réel chez les garçons. Tout le monde va y trouver son compte puisque le programme favorisera un meilleur sentiment d’appartenance à la PHD, et pas seulement chez les élèves, mais aussi chez les membres du personnel. Du côté académique, il ne fait pas de doute qu’un tel ajout à nos services va aider à valoriser l’école auprès de plusieurs garçons. Ils seront prêts à faire davantage d’efforts », mentionne Mme Kervin.

Des liens solides

Le président de la CSSH, Richard Flibotte, a quant à lui parlé d’un projet rassembleur qui prouve une fois de plus « la volonté de la PHD d’offrir à sa communauté étudiante un milieu stimulant et attrayant » par l’ajout de multiples activités parascolaires.

« On sent qu’un tournant sportif s’installe. Près de 150 jeunes bénéficieront de ce nouveau projet. Ce sera une source de motivation importante pour chacun d’eux », insiste M. Flibotte.Ce sentiment est partagé par Yan Genest, qui a vanté les mérites du football, « le sport d’équipe par excellence ». L’ancien athlète universitaire s’est rappelé son passage au football secondaire, une période qui, selon lui, « inculque de bonnes valeurs qui suivent chaque joueur dans sa vie adulte ».Les équipes de classe benjamin et cadet disputeront quelques matchs préparatoires au printemps, et effectueront leur véritable entrée dans le réseau du sport étudiant en septembre, à la rentrée des classes. On prévoit qu’une formation de classe juvénile s’ajoutera au programme l’année suivante.

image