8 novembre 2018
Le PFK de Saint-Hyacinthe a fermé ses portes
Par: Martin Bourassa
Ouvert à l’été 1971, le restaurant PFK de Saint-Hyacinthe vient de fermer définitivement ses portes. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Ouvert à l’été 1971, le restaurant PFK de Saint-Hyacinthe vient de fermer définitivement ses portes. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le restaurant PFK du boulevard Laframboise à Saint-Hyacinthe a cessé définitivement ses opérations dimanche, alléguant l’échéance de son bail commercial. 

C’est par une note apposée dans la porte que la direction a annoncé la nouvelle qui ne concerne que cette succursale, tout en remerciant sa clientèle et ses employés. À proximité de Saint-Hyacinthe, les PFK de Granby, de Drummondville et de Saint-Bruno ne sont pas concernés par cette décision qui se traduit localement par une bonne trentaine de mises à pied.

Selon nos archives, le bon poulet du colonel Sanders avait fait son apparition en sol maskoutain à l’été 1971. Le terrain et l’immeuble avaient été acquis par le Groupe Jean Coutu le 18 août 2014 pour un peu plus de 1 M$. En rapportant cette transaction, LE COURRIER s’interrogeait à savoir si les jours du restaurant étaient comptés. La réponse nous est finalement parvenue quatre ans plus tard.

Dans un autre ordre d’idée, la direction des restaurants La Belle et la Bœuf aurait revu ses plans d’expansion et renoncé, du moins temporairement, à s’installer à Saint-Hyacinthe, sur le terrain des Galeries St-Hyacinthe. L’incapacité à trouver un franchisé prêt à opérer ce restaurant pourrait expliquer cette décision.

image