26 janvier 2012
Productions culturelles à grand déploiement
Le Rendez-vous des Papilles voit grand!
Par: Le Courrier

Présenter des productions culturelles « à grand déploiement » dotées de budgets pouvant atteindre les 2 millions $, tel est l’ambitieux projet d’expansion que Le Rendez-vous des Papilles tentera de mettre sur les rails au cours des prochains mois.

« Avec une participation de 27 000 personnes à la dernière édition, on peut dire que nous avons fait le plein de visiteurs locaux et régionaux. Maintenant, ou bien on essaie de développer encore, ou bien on reste où on est. Si nous voulons augmenter la clientèle, nous dévons aller chercher des commanditaires de gros calibre pour le financement de nouvelles activités », a expliqué le président du Rendez-vous des papilles, Ray-Marc Dumoulin, en parlant de l’étude de faisabilité que l’organisme va bientôt commander.

Cette étude, dont le coût a été évalué à 85 000 $ – mais les taxes feront grimper la facture à 100 000 $ -, sera financée à près de 50 % par la Ville de Saint-Hyacinthe. À sa séance du 5 décembre, le conseil municipal a consenti à l’organisme une subvention de 42 500 $; le CLD et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) feront aussi partie des bailleurs de fonds, mais la Corporation devra encore trouver 13 000 $ pour boucler le budget « étude ».M. Dumoulin a mentionné que la Corporation avait consulté des gens afin de déterminer quelle serait l’ampleur d’une telle étude. « Nous avons frappé à des portes et on nous a dit qu’habituellement, une étude comme celle-là représente 8 % du coût de l’activité. On parle donc de 1,5 million $ à 2 millions $ par activité ».Ces créations seraient des productions artistiques d’envergure construites autour d’un thème qui fait la renommée de la région de Saint-Hyacinthe, celui de l’agriculture et de l’alimentation. « Des manifestations comme la nôtre, il en existe à peu près dans toutes les régions, et la compétition est très forte. Il faudrait faire du Rendez-vous des Papilles un événement provincial, l’élever à un niveau où il serait sans compétiteur. C’est autour de ça qu’il faut développer. Pour l’instant, on voudrait qu’on nous fasse des propositions reliées à l’agroalimentaire. C’est là qu’on est rendu », a précisé Ray-Marc Dumoulin.Malgré l’importance de l’achalandage au Rendez-vous des Papilles, une enquête du ministère du Tourisme du Québec réalisée durant l’édition de l’été dernier a révélé que seulement 18 % des visiteurs provenaient de l’extérieur de la grande région de Saint-Hyacinthe. Ce sont des statistiques de ce genre qui poussent la Corporation à rechercher de nouveaux moyens de développement. Quant au nombre de visiteurs, établi entre autres par comptage sommaire aux entrées des sites, il fera aussi l’objet d’une évaluation par le MTQ, annonce M. Dumoulin. « Mais avec le comptage, la vente des coupons et les ventes réalisées par les exposants, nous sommes pas mal sûrs de notre coup », affirme-t-il.Il considère que le Rendez-vous des Papilles, qui peut compter sur un budget global de 300 000 $ constitué de subventions, des commandites et des revenus autonomes, est devenu beaucoup trop gros pour continuer de fonctionner comme un organisme communautaire, mais qu’il est trop petit encore pour avoir accès aux commandites des grands événements. Il pense à une programmation qui pourrait éveiller l’intérêt de sociétés d’État comme Hydro-Québec, Loto-Québec ou la Société des alcools, et celui de grandes entreprises privées du secteur agroalimentaire comme Agropur, Saputo, Bonduelle, Lassonde ou Olymel.La 9e édition du Rendez-vous des papilles sera présentée selon la formule traditionnelle à la fin de l’été 2012. Mais pour la suite des choses, tout dépendra du résultat de l’étude de faisabilité.« Nous aurions aimé donner le contrat avant Noël, mais au montage, ça accroche un peu. Ça ira au conseil d’administration du 18 janvier. Ça nous prend un bon dossier, et quand on l’aura, il faudra réussir à vendre notre concept à des gens qui croient à ça », a conclu Ray-Marc Dumoulin.

image