22 novembre 2018
entre les lignes
Leçons apprises
Par: Le Courrier

Si la revitalisation du centre-ville de Saint-Hyacinthe passe par la mise en place de projets qui ne se réaliseront pas demain matin, comme la Place des spectacles et la promenade Gérard-Côté 2.0, la Ville paraît drôlement pressée de préparer le terrain. Moins de deux semaines après la présentation grand public du concept, voilà qu’elle se lance dans une série de modifications réglementaires et de zonage. Oui, il s’agit de cette même administration qui n’a toujours pas adapté sa réglementation concernant la consommation de cannabis, malgré l’entrée en vigueur de la légalisation en octobre.

Comme le dossier du centre-ville est devenu une urgence municipale et que le plan de revitalisation est le prélude à des investissements substantiels, la Ville a enclenché lundi soir le processus qui permettra la construction d’immeubles en bordure de la Yamaska, à l’arrière du Centre des arts. Alors que Daoust Lestage parlait de bâtiments de quatre à six étages il y a quelques jours à peine, le règlement que la Ville s’apprête à adopter portera la hauteur permise entre six à huit étages. Même neuf étages si on compte une éventuelle terrasse. On regarde tout ça aller et on se dit que la Ville prépare le terrain pour le retour de Réseau Sélection ou d’un autre promoteur. Comme si elle avait appris de ses erreurs passées.

Dans le dossier Réseau Sélection, le promoteur s’était manifesté et la Ville avait tenté en vain de modifier le zonage du centre-ville, se buttant aux Sagouines. Cette fois-ci, la Ville adapte le zonage en douce, en affirmant qu’il n’y a rien de concret derrière ce geste, mais qu’elle sera prête le moment venu. Et comment!

Tellement prête d’ailleurs qu’elle en profite pour régler au passage le dossier problématique du stationnement public qui sera désormais permis sur tous les terrains de la municipalité qu’elle possède déjà ou qu’elle achètera dans le futur au centre-ville. Du coup, elle règle donc le statut du terrain de stationnement illégal à l’arrière du Jean Coutu.

Et pour ceux que cela intéresse, les assemblées de consultation sur ces règlements auront lieu en décembre, dont le 17 pour ce qui concerne la hauteur permise des immeubles. Oui oui, une semaine avant Noël. Beau cadeau.

image