2 février 2012
Les Breastfeeders et le temps qui file
Par: Le Courrier
Les Breastfeeders seront en spectacle le jeudi 9 février au Zaricot à 21 h.

Les Breastfeeders seront en spectacle le jeudi 9 février au Zaricot à 21 h.

Après une absence de plus de trois ans dans la région, le groupe rock Les Breastfeeders présentera son plus récent album Dans la gueule des jours le jeudi 9 février au Zaricot dès 21 h avec, en première partie, le groupe The Experimental Tropic Blues Band.

Lauréats au Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ) 2011 pour l’album rock ‘n’ roll de l’année avec leur dernier opus, les membres de la formation, soit Luc Brien, Suzie McLelove, Sunny Daval, Johnny Maldoror, Joe et Pat No, récidivent avec un troisième album rock à saveur pop, toujours aussi philosophique et percutant, mais bien plus entraînant et dansant.

« On voulait un troisième album qui parle à tout le monde avec des textes plus faciles d’approche. Les tunes sont faites pour écouter et pour danser, mais il y a une réflexion possible pour ceux qui veulent », explique l’auteur-compositeur-interprète, Luc Brien.Empreint d’une maturité au niveau des textes et des arrangements sonores, Dans la gueule des jours maintient une cohérence impressionnante autour de la thématique du temps. Une caractéristique de l’album que les membres n’ont pas vu venir avant de décider de l’esthétique de la pochette.« On s’est aperçu de la thématique de l’album une fois qu’il a été terminé. Il y avait un truc avec le temps et les astres qui ont effectivement pris une place importante dans les textes. On a été surpris de constater cela et on a trouvé qu’il avait finalement du bon sens cet album là! Il y avait une cohérence du tout, chose qui n’avait pas été faite dans l’album précédent », relate Brien. Leur album précédant Le matin de grands soirs est sorti en 2006. Il aura donc fallu près de cinq ans avant que Les Breastfeeders lancent un troisième album. Complété en 2010, les membres du groupe ont choisi de reporter sa parution à 2011. Un temps nécessaire qui a eu ses bons côtés, selon Brien. « On a bien fait parce que l’on a gagné le GAMIQ du meilleur album Rock’n Roll 2011. Nous avons eu beaucoup de prix soulignant notre travail scénique, mais ce prix est une belle consécration parce que c’est la première fois que l’on souligne notre travail en studio. »Fidèles à leurs habitudes, Les Breastfeeders promettent un spectacle énergique où ils présenteront les pièces tirées de leur dernier opus, ainsi que leurs meilleurs titres de leurs albums précédents.

image