24 janvier 2019
Les démolisseurs de retour au centre-ville
Par: Le Courrier

Photothèque | Le Courrier ©

Depuis le temps qu’on en parle, le contrat est maintenant donné pour la démolition des immeubles acquis par la Ville de Saint-Hyacinthe à quelques pas du Marché public. Rappelons qu’à peu près tout le quadrilatère formé par les rues Mondor, Saint-Antoine, Saint-Simon et Marguerite-Bourgeoys doit disparaître pour faire place à un stationnement, à l’exception de l’immeuble Hôtel Ottawa, ce qui changera passablement le paysage dans le secteur. Le magasin Longtest semble également épargné puisque le contrat mentionne seulement la démolition de « l’appendice » du 1405 Saint-Antoine. Les travaux préparatoires incluant du désamiantage débuteront dès lundi et la démolition à proprement parler est prévue à partir de la fin février, a annoncé le maire Claude Corbeil lors de la dernière séance du conseil. Le stationnement de 80 places aménagé selon « les plus hauts standards environnementaux » devrait être accessible avant la Fête nationale, a-t-il aussi indiqué au COURRIER. Le contrat de 525 000 $ a été accordé le 21 janvier à Choc Démolition, de Shawinigan. C’est la même entreprise qui avait procédé en 2017 aux démolitions sur la rue Marguerite-Bourgeoys.

image