14 mars 2019
Hockey collégial
Les Lauréats et les Nordiques se partagent les honneurs
Par: Maxime Prévost Durand

Après deux rencontres, les Lauréats et les Nordiques sont nez à nez dans leur série quart de finale. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe et les Nordiques du Collège Lionel-Groulx se sont partagé les honneurs des deux premières rencontres de leur série quart de finale, entamée au cours de la fin de semaine.

Malgré une nette domination de la formation maskoutaine dans le premier duel, vendredi soir, au Stade L.-P.-Gaucher, ce sont les Nordiques qui sont sortis victorieux au compte de 3 à 1. Les Lauréats ne s’en sont toutefois pas laissés imposer et ils ont rebondi avec une victoire de 4 à 2, dimanche après-midi, à Blainville.

« Ça a été deux matchs serrés qui se sont finis avec un but dans un filet désert, a fait remarquer l’entraîneur-chef des Lauréats, Louis-Philippe Blanchet, dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER. Ce n’est pas vraiment une surprise [d’être à égalité 1 à 1 dans la série]. On s’attendait à avoir une vive opposition de leur part. Ils ont peut-être fini la saison au 10e rang, mais ce n’est clairement pas une équipe de 10e place. Ils ont atteint la finale l’an dernier et ils comptent plusieurs vétérans au sein de leur alignement. »

Le manque d’opportunisme a coûté cher aux Maskoutains vendredi, si bien que les Nordiques ont réussi à se sauver avec la victoire même s’ils ont été menés 46-29 au chapitre des tirs au but.

« Leur gardien [Samuel Cardin] a bien fait, mais on l’a bien fait paraître aussi. On a manqué plusieurs chances de marquer, puis de leur côté, ils ont été opportunistes », a noté Blanchet.

L’attaquant des Nordiques Philippe Daoust a brisé la glace en désavantage numérique au milieu de la 3e période de ce premier match, puis il a doublé l’avance des siens à peine 23 secondes plus tard. La réplique des Lauréats est venue du bâton de son capitaine, William Bordeleau, avec un peu plus de trois minutes à écouler, mais la remontée n’a pas été plus loin. Lionel-Groulx a complété le pointage avec un but dans un filet désert.

Le second duel a été tout aussi serré. Les deux équipes se sont échangé les devants jusqu’à 2-2, puis Julien Scott est venu briser l’égalité en deuxième moitié de 3e période. Olivier Guertin, qui avait déjà fait vibrer les cordages plus tôt dans la rencontre, a confirmé la victoire des Maskoutains dans un filet désert dans les dernières secondes.

La série se poursuivra vendredi soir, à 19 h 30, au Stade L.-P.-Gaucher, avec la présentation du troisième match. Elle pourrait ensuite connaître son dénouement dimanche après-midi à Blainville. Si un match ultime est nécessaire, il sera disputé à Saint-Hyacinthe le vendredi 22 mars.

image