24 janvier 2019
Hockey collégial
Les Lauréats privés de leur meilleur pointeur pour le reste de la saison
Par: Maxime Prévost Durand

Émile Hegarty-Aubin a été rappelé par les Olympiques de Gatineau durant les Fêtes, après un échange qui le faisait passer des Remparts de Québec à la formation de l’Outaouais. Photothèque | Le Courrier ©

L’attaque des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe sera privée de son meilleur pointeur pour le reste de la saison. Émile Hegarty-Aubin, qui appartenait aux Remparts de Québec dans la LHJMQ, a été échangé aux Olympiques de Gatineau durant la pause des Fêtes, puis rappelé par sa nouvelle équipe, avec laquelle il terminera la campagne.

Auteur d’une dizaine de buts et cumulant 24 points en autant de parties avec les Lauréats avant les Fêtes, Hegarty-Aubin était voué à être promu dans la LHJMQ à un moment ou un autre, même s’il en était à son année recrue dans la ligue collégiale. S’il n’y avait pas de place pour lui dans le système des Remparts en début de saison, sa nouvelle équipe a été convaincue de le garder dans ses rangs.

« C’est une équipe en reconstruction, mentionne l’entraîneur-chef des Lauréats, Louis-Philippe Blanchet, à propos des Olympiques. Après l’échange, ils l’ont monté pour deux pratiques et deux parties et ils ont décidé de le garder. Ils ont aimé ce qu’ils ont vu. »

La perte de son meilleur pointeur vient avec des émotions mixtes, entre la déception d’être privé d’un joueur-clé et la fierté de voir l’un de ses poulains graduer dans la LHJMQ.

« Ça fait mal, c’est certain. Émile était une recrue, mais il jouait comme un vétéran. Il avait de grosses minutes, reconnaît l’entraîneur Blanchet. Mais on a de la profondeur dans l’équipe, c’est une de nos forces. D’autres gars vont avoir l’opportunité de remplir ce rôle, ce sera à eux de la saisir. […] Dans notre philosophie, quand on peut aider un joueur à passer au niveau supérieur, on est content pour lui et on le voit comme du travail accompli. On s’est envoyé des textos récemment et il me disait qu’il jouait sur le premier trio. On est vraiment content pour lui. »

Hegarty-Aubin n’est pas le seul à ne plus porter l’uniforme des Lauréats. L’attaquant Maxim Guay a préféré aller dans la ligue junior AAA, puis l’attaquant Samuel Russell, qui avait défendu les couleurs des Gaulois de Saint-Hyacinthe l’an dernier, a demandé à retourner dans la ligue midget AAA avec les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, son équipe d’appartenance, pour conclure la saison.

image