8 novembre 2018
Reprise de la finale du Bol d’Or 2017
Les Lauréats retrouveront Jonquière en demi-finale
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats ont franchi une première étape des séries éliminatoires, samedi, en battant les Triades du Cégep de Lanaudière 29 à 8 en quart de finale. Photo Maxime Prévost-Durand | Le Courrier ©

Les Lauréats ont franchi une première étape des séries éliminatoires, samedi, en battant les Triades du Cégep de Lanaudière 29 à 8 en quart de finale. Photo Maxime Prévost-Durand | Le Courrier ©

Malgré la pluie et le vent qui soufflait à L’Assomption samedi, les Lauréats ont traversé leur première tempête pour lancer les séries en battant pour la première fois les Triades du Cégep de Lanaudière au compte de 29 à 8 en quart de finale. Au prochain tour, la formation maskoutaine vivra une reprise de la finale du Bol d’Or 2017, alors qu’elle ira au Saguenay pour y affronter les Gaillards du Cégep de Jonquière.

Ce sera la troisième fois en autant de saisons que les formations maskoutaine et saguenéenne se croiseront en séries éliminatoires. En 2016, les Gaillards avaient eu le meilleur sur les Lauréats dans le cadre de la demi-finale, disputée à Jonquière, tandis que le second rendez-vous de la rivalité, l’an dernier, avait couronné les Lauréats 35 à 20 afin que ceux-ci soulèvent le premier Bol d’Or de leur histoire.

Pour le dernier chapitre de la trilogie, le défi s’annonce grand pour la troupe de Sébastien Deschamps puisque les Gaillards n’ont pas subi la défaite cette saison.

« Comme j’ai dit aux gars, il faut battre tout le monde. Qu’on joue contre Jonquière au Bol d’Or ou en demi-finale, il faut passer au travers, a commenté l’entraîneur-chef. Ils ont un programme que je respecte beaucoup, mais on sera prêts. »

Une première étape franchie

Après avoir franchi une première étape en éliminatoires, Sébastien Deschamps s’est montré fort satisfait de la performance de son équipe. « Depuis le début de l’année, je pense que les gars ont le Bol d’Or en tête. Ça a peut-être joué en notre défaveur pendant la saison parce qu’ils pensaient déjà au dernier match, mais maintenant, je les sens vraiment concentrés, tout comme les coachs. On est entrés dans notre zone. »

Un seul point négatif a été noté, soit les nombreuses pénalités cumulées tout au long de la rencontre. Celles-ci sont venues ralentir à quelques reprises les progressions des Lauréats à l’attaque et ont permis aux Triades d’être en excellente position pour marquer à un certain moment. « Il y a eu un manque de discipline, a reconnu l’entraîneur. Il faut savoir où est la zone grise entre une pénalité ou non, mais on va l’aborder et ce sera réglé la semaine prochaine. »

Cela dit, Saint-Hyacinthe a été en contrôle pratiquement tout le match. Alors que la marque était de 2 à 1 pour Lanaudière, les Lauréats ont été les premiers à inscrire un touché grâce à un jeu complété par Simon-Félix Poissant à la porte des buts, à la fin du 1er quart.

Avec des conditions de jeu particulièrement difficile, la première demie a été ponctuée de nombreux revirements, tant d’un côté que de l’autre, mais les Maskoutains sont les seuls à en avoir profité, dans les dernières minutes du 2e quart. Après avoir récupéré le ballon, les Lauréats ont conclu la séquence avec une faufilade du quart-arrière Frédérick Leblanc pour porter la marque 15 à 2 avant la mi-temps.

Dès le retour du vestiaire, les Lauréats ont bien pensé avoir accentué leur avance lorsque le porteur de ballon Olivier Morency a décampé sur 70 verges jusqu’à la zone des buts, mais une pénalité est venue annuler le touché. Le numéro 39 a d’ailleurs connu un fort match avant de quitter la rencontre au 3e quart en raison d’une blessure. Même s’il n’est pas revenu au jeu, la blessure ne semblait pas sérieuse.

Lanaudière a réduit l’écart 15 à 8 au 3e quart, mais n’a jamais été en mesure de remonter la pente. Saint-Hyacinthe a ajouté un placement de 27 verges d’Alec Martin, un touché de 16 verges de Yann Reynolds et un touché de sûreté pour clore la rencontre.

Le prochain duel des Lauréats face aux Gaillards sera disputé samedi, à 13 h, au Cégep de Jonquière. Le match sera webdiffusé sur le site www.sportendirect.ca. L’autre demi-finale mettra aux prises les Indiens du Collège Ahuntsic et les Pionniers du Cégep de Rimouski.

image