11 décembre 2014
Marco Calliari se souvient
Par: Amilie Chalifoux

Marco Calliari connaît bien ses classiques québécois. L’auteur-compositeur-interprète a eu la surprenante idée de jumeler ses origines italiennes à la culture québécoise dans le cadre d’un projet intitulé

Je me souviens est la traduction française du troisième et plus récent album sur lequel Marco Calliari revisite des grands titres de la chanson québécoise adaptés à l’italienne. Parce que le chanteur italien se souvient qu’il est fils d’immigrés et qu’il porte en lui cette dualité culturelle entre le Québec et l’Italie.

« Je voulais rendre hommage à la musique québécoise, mais remaniée à ma façon. Revisiter la mélodie du Québec avec la langue de mes parents », explique Marco Calliari en entrevue avec LE COURRIER.

Il a regroupé les noms d’artistes qui ont marqué sa mémoire et la mémoire collective québécoise tels qu’Offenbach, Plume Latraverse, Paul Piché, La Bolduc, Robert Charlebois et les Colocs.

Un projet qui a suscité la curiosité de plusieurs à commencer par les artistes auprès de qui il a demandé l’autorisation pour reprendre leur chanson. Ceux qui figurent sur l’album ont tous accueilli l’initiative du chanteur, mais ce dernier a tout de même essuyé quelques refus.

« Il y a de belles histoires dans ce projet-là. Les gens étaient doublement curieux. C’est certain que cela n’a pas fait l’unanimité et je trouve cela dommage. Mais ce qui me désole surtout ce sont les artistes qui se sont fait flouer à une certaine époque et à qui les droits d’auteurs n’appartiennent plus », raconte Calliari.

D’abord connu pour sa carrière musicale au sein du groupe heavy metal Anonymus, Marco Calliari a surpris le public avec son premier album solo Che La Vita suivi de Mia Dolce Vita. Avec Mi Ricordo le chanteur admet avoir trouvé une formule à sa saveur. De concert avec Michel Flaubert à la mise en scène du spectacle, Calliari se permet d’explorer d’autres terrains et d’élever ses prestations à un niveau plus festif. Ce dernier compte d’ailleurs faire voyager son plus récent album.

Marco Calliari présentera Mi Ricordo le 18 décembre au Centre des arts Juliette-Lassonde, à 20 h 30, dans le cadre d’un spectacle en formule debout. Il revisitera également ses propres versions italiennes traditionnelles, y compris L’italiano, Bella Ciao et L’Americano.

image