11 décembre 2014
Ne pas répéter la même erreur deux fois
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats l’ont emporté 4 à 2 face à l’Arctic de Saint-Léonard dimanche.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Lauréats l’ont emporté 4 à 2 face à l’Arctic de Saint-Léonard dimanche. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

On dit souvent qu’il faut apprendre de ses erreurs et c’est exactement ce que les Lauréats de Saint-Hyacinthe ont fait au cours de la fin de semaine. Après avoir perdu une avance de trois buts face aux Inouks de Granby vendredi, menant à une défaite de 9 à 4, Saint-Hyacinthe l’a emporté 4 à 2 face à l’Arctic de Saint-Léonard dimanche après avoir mené de nouveau par trois buts.

Tout semblait sourire aux Lauréats vendredi soir à Granby. La partie n’était même pas vieille de cinq minutes que déjà ils menaient 3 à 0. Félix Jarry a donné le ton à la rencontre dès les premières secondes. Samuel Guertin et Benjamin Brault en ont rajouté dans les minutes suivantes.

La partie a tourné au cauchemar avant la fin de la première période alors que les Inouks ont lancé leur réplique. Ils ont réussi à créer l’égalité avant le premier entracte avant de poursuivre leur travail de démolition en deuxième période avec quatre autres buts, pour prendre une avance de 7 à 3.

Comme si ce n’était pas assez, Granby a ajouté deux autres filets à la fin du dernier tiers pour donner le coup de grâce aux Maskoutains.

Dans la dernière minute de jeu, Philippe Lévesque a réussi à déjouer le gardien Simon Bergeron, mais il était évidemment trop tard pour qu’une remontée s’installe.

Jean-Michel Busque et Nicolas Lamoureux-Bisson ont chacun marqué deux buts dans la victoire des Inouks. Samuel Meloche et Mickael Fillion ont pour leur part amassé quatre points.

Le cerbère des Lauréats, Vincent Gervais, a fait face à un total de 38 tirs, dont 19 en deuxième période seulement.

Le face à face entre Saint-Hyacinthe et Granby cette saison est maintenant égal avec deux victoires de chaque côté.

Victoire contre Saint-Léonard

Dimanche, au Stade L.-P.-Gaucher, la partie contre l’Arctic de Saint-Léonard a débuté un peu de la même manière qu’elle avait commencé à Granby deux jours plus tôt. Alex Boulay a inscrit les deux premiers buts des Lauréats, dont un dans la deuxième minute de jeu.

Sauf que cette fois, l’équipe de Stéphane Donais a pris le contrôle de la rencontre, ne concédant que très peu d’espace à ses adversaires, qui n’ont réussi à diriger que sept lancers lors des deux premières périodes.

Raphaël Patry a ajouté à l’avance de Saint-Hyacinthe en début de deuxième période, profitant d’une bévue du défenseur qui a redirigé le disque sur son gardien, pour porter la marque à 3-0.

Les Lauréats ont semblé ralentir le tempo en troisième période, laissant un peu plus de marge de manoeuvre aux visiteurs. Pietro Inannitelli en a profité pour marquer à deux reprises en l’espace de cinq minutes en milieu de période pour permettre à l’Arctic de se rapprocher.

Les Maskoutains ont retenu la leçon et ont tenu le fort jusqu’à la toute fin, Philippe Lévesque ajoutant même un quatrième filet avec un peu plus d’une minute à écouler au cadran.

Rendez-vous avec la puissance

Un défi intéressant attend les Lauréats au cours de la prochaine semaine d’activités, alors que l’équipe a rendez-vous avec la meilleure formation de la LHJQ, le Titan de Princeville. La formation du Centre-du-Québec, qui n’a subi que cinq défaites en temps règlementaire, sera en visite au Stade L.-P.-Gaucher dimanche à 14 h.

Deux jours plus tôt, les Maroons de Lachine s’arrêteront à Saint-Hyacinthe pour y affronter les Lauréats. Les Maroons traversent une séquence de sept revers à leurs huit dernières sorties.

image