3 novembre 2016
Olivier Martineau toujours authentique
Par: Jean-Luc Lorry
« Tu ne  feras peut-être pas le point sur ta vie, mais tu vas avoir oublié où tu as parké ton char pendant deux heures », promet Olivier Martineau à ceux qui vont assister à son spectacle le 11 novembre. Photo coutoisie

« Tu ne feras peut-être pas le point sur ta vie, mais tu vas avoir oublié où tu as parké ton char pendant deux heures », promet Olivier Martineau à ceux qui vont assister à son spectacle le 11 novembre. Photo coutoisie

En tournée depuis février 2015, l’humoriste Olivier Martineau ne semble pas près de ralentir la cadence : il compte plus de 40 000 billets vendus partout au Québec et a des spectacles prévus jusqu’au printemps 2017. Sa tournée s’arrête d’ailleurs pour la troisième fois à Saint-Hyacinthe le 11 novembre.

Malgré le succès de son premier one-man show, l’humoriste reste incroyablement humble en entrevue. « L’humour, c’est du show-business. Il y a l’aspect business, mais surtout il y a un show! Je considère que j’ai réussi artistiquement lorsque les gens ont du plaisir dans la salle. Le reste, c’est du bonus. » Même après plus d’un an et demi à présenter un spectacle rodé au quart de tour, Olivier Martineau fait preuve de souplesse, comme ce n’est « jamais le même public » qu’il rencontre d’un soir à l’autre. Il s’avoue toujours fébrile de jouer hors du Grand Montréal, puisque l’état d’esprit est sensiblement différent. Surtout, il a le même plaisir que lors de son premier spectacle : « Je n’en suis pas fatigué. Je peux répéter les mêmes jokes 1000 fois sans problème, parce que c’est authentique, c’est moi. »

Son plaisir évident ne l’empêche tout de même pas d’écrire du nouveau matériel en vue d’un éventuel prochain one-man show, dont la ligne directrice se dessine tranquillement. « Dans le prochain, je parlerai peut-être plus de moi, mais je tiens à ne jamais tomber dans l’anecdote. Aussi, après avoir fait un premier spectacle 100 % stand-up, c’est certain que je veux intégrer de la guitare dans le futur. »

De tout, contre tous

Olivier Martineau s’est fait connaître pour son humour d’observation où il cogne sur tout le monde de façon égale. Le slogan « Nul n’est à l’abri » résume parfaitement ce à quoi les spectateurs qui ne le connaissent pas encore doivent s’attendre. « C’est un peu la folie : je tire une rafale de boulets rouges. Ça va vite, il y a beaucoup d’images, et je crée beaucoup avec peu de choses », précise l’humoriste verbomoteur. Il rappelle aussi qu’il réussit l’exploit de présenter deux heures de matériel en une heure et demie, ne voulant rien couper des blagues qu’il adore, dont plusieurs blagues qu’il a empruntées à son père.

Même si personne ne sort indemne de cette soirée, l’artiste assure que son matériel pourra plaire à tout le monde. « Je ne dis rien de pire que ce qui peut s’entendre dans un souper de famille. J’ai récemment même eu une spectatrice de 9 ans à mon spectacle. Elle n’a pas tout compris, mais elle a ri tout le long! »

Olivier Martineau occupera la scène de L’Espace Rona du Centre des arts Juliette-Lassonde le vendredi 11 novembre à 20 h. Il ne reste qu’une poignée de billets disponibles, mais l’humoriste a déjà annoncé une date supplémentaire à Saint-Hyacinthe le 26 mai 2017.

image