24 novembre 2016
Hockey collégial
« On est là où on voulait être »
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats ont enregistré leur 10e victoire de la saison dimanche face aux Jeannois.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Lauréats ont enregistré leur 10e victoire de la saison dimanche face aux Jeannois. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À leur première saison dans la ligue collégiale de hockey du RSEQ, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe se tirent bien d’affaire. Présentement au 8e rang parmi les 12 équipes du circuit, les Maskoutains affichent un dossier de 10 victoires, 9 défaites et 1 revers en prolongation.

« Globalement, on est là où on voulait être, avoue l’entraîneur-chef Louis-Philippe Blanchet. Notre but au début de la saison était d’être compétitif à chaque match et d’être en position pour faire les séries. »

L’équipe maskoutaine en a épaté plus d’un en enchaînant cinq victoires consécutives pour lancer sa campagne 2016-17, mais elle a vite été ramenée sur terre, connaissant des périodes plus difficiles depuis. « Il y a trois ou quatre fois où on avait les devants et on a commencé à jouer sur les talons. Ça a permis à l’autre équipe de revenir de l’arrière. On pourrait avoir une meilleure fiche, mais l’important est d’apprendre de nos erreurs », soutient Blanchet, rappelant au passage que l’équipe des Lauréats est encore jeune avec plusieurs joueurs de 17 ans.

Depuis les dernières semaines, certains joueurs ressortent du lot par leur contribution offensive, comme les frères Samuel et Olivier Guertin, de même que Simon Gravel, Pier-Alexandre Lagrange et Vincent Marleau. Ce dernier se trouve d’ailleurs au 7e rang des meilleurs pointeurs de la ligue avec 24 points (8 buts et 16 passes).

« Depuis deux ou trois semaines, le rôle de chacun tombe en place, tant sur les trios où on a une plus grande stabilité que sur les unités spéciales », affirme l’entraîneur-chef.

Une victoire arrachée aux Jeannois

Après avoir perdu ses trois derniers matchs au Stade L.-P.-Gaucher, les Lauréats ont enfin soutiré une victoire à leurs visiteurs, dimanche après-midi, alors que les Jeannois du Collège d’Alma étaient de passage en sol maskoutain. La fusillade a toutefois été nécessaire pour y arriver.

Samuel Guertin a procuré une victoire de 4 à 3 aux Lauréats en déjouant le gardien Simon Boudreault-Belzile. Ce but permettait du même coup à la bande de Louis-Philippe Blanchet de compléter la remontée, elle qui tirait de l’arrière 3 à 1 après une période de jeu.

Olivier Guertin, unique buteur des Lauréats en première période, a sonné la relance de l’équipe en milieu de deuxième période en marquant son deuxième du match, aidé de Mathieu Trudel et Joakim Bérubé. Nommé la troisième étoile du circuit collégial du RSEQ la semaine dernière, il s’agissait d’un deuxième match de deux buts en deux semaines pour le numéro 16.

Pendant ce temps, Alexandre Carle, venu en renfort à Étienne Lizotte après le troisième but des Jeannois, s’est chargé de fermer la porte devant la cage maskoutaine. L’égalité a été créée par Simon Gravel avec moins de 10 minutes à écouler au cadran, grâce à son 10e filet de la campagne.

Ce n’était que la deuxième fois cette saison qu’on se rendait en fusillade chez les Lauréats. Les Maskoutains l’avaient aussi remporté en pareilles circonstances en septembre contre le Cégep André-Laurendeau.

Les Jeannois du Collège d’Alma seront de nouveau à Saint-Hyacinthe, dimanche à 14 h, au Stade L.-P.-Gaucher. Entre temps, les Lauréats rendront visite aux Patriotes du Cégep de Saint-Laurent, vendredi soir, à Montréal.

image