Vendre Hydro? | Le Courrier
Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageCarte Blancheimage
Vendre Hydro?
22 mai 2014

Vendre Hydro?

Récemment, des experts ont suggéré de vendre une partie de la société Hydro-Québec, pour aider à boucler le budget du gouvernement.

Même qualifiée de « dernier recours », s’agit-il d’une solution qui pourrait faire la différence et renverser la tendance de l’économie? On parle de milliards de dollars. Combien? Des dizaines et possiblement plus, selon la situation du marché, qui amorce un nouveau cycle. La filière électrique a fortement régressée avec l’utilisation du gaz, elle reprend du poil de la bête. Bonne idée ou mauvaise « bonne idée »? Il ne s’agit pas seulement d’une opération financière, mais de poser un geste d’une portée plus large. Hydro-Québec reste toujours pour la majorité de la population, un actif collectif de grande importance. Et cela, même si au fil du temps, l’unique actionnaire est le Gouvernement qui ponctionne largement les profits pour remplir ses grands mandats. De nouveaux actionnaires, cela signifie qu’il faudra leur remettre une part des profits alors que l’actionnaire actuel ne diminuera pas pour autant ses attentes. Ce qui se traduira vraisemblablement par une hausse des tarifs pour les clientèles. Et comme les grands consommateurs d’électricité luttent férocement pour diminuer leurs coûts énergétiques, il y a fort à parier qu’une bonne part de ces nouvelles hausses sera reportée sur les consommateurs que nous sommes tous. Alors même que la société s’offre des augmentations de plus de 4 pour cent sans cette obligation, la situation n’ira pas en s’améliorant. Il y a aussi dans l’équation le personnel et ses compétences. Ce ne serait pas la première fois qu’une entreprise est appelée à couper les coins dans le but de diminuer les dépenses et accroître les profits. Ce ne serait pas nouveau et l’expérience a rarement été positive dans le passé.

image