Bilan et défis | Le Courrier
Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageÉditorialimage
Bilan et défis
1 janvier 2015

Bilan et défis

L’heure est au bilan personnel et plus général. En espérant que votre année 2014 ait été à la hauteur de vos attentes, revoici le moment de jeter un dernier regard sur les surprises et les déceptions des 12 derniers mois dans l’actualité maskoutaine. Comme aide-mémoire, LE COURRIER propose son top 10.

D’entrée de jeu, il faut admettre que 2014 ne passera pas à l’histoire comme une très grande cuvée sur la scène locale et régionale. Disons qu’elle fut l’année des grands bouleversements et des attentes non comblées.

Au chapitre des bouleversements marquants, nous avons retenu au sommet de notre courte liste les changements de garde, volontaires ou pas, au sein de nos organisations, et non les moindres : CLD, Cité de la biotechnologie, Tourisme Saint-Hyacinthe et Chambre de commerce et de l’industrie. Autant de mouvement en si peu de temps n’est quand même pas banal chez nous. Le ton était donc donné à une année déstabilisante à plus d’un point de vue. Et que dire aussi des événements qui ont conduit la Ville de Saint-Hyacinthe à revoir toute la gouvernance en matière de développement économique et amené la MRC à reprendre le plein contrôle du Centre local de développement (CLD). Cette remise en question en profondeur de nos piliers économiques en aura certes surpris plus d’un. L’un des défis de l’année 2015 sera justement de faire travailler tout ce beau monde ensemble.

Au chapitre des bouleversements marquants, nous avons retenu au sommet de notre courte liste les changements de garde, volontaires ou pas, au sein de nos organisations, et non les moindres : CLD, Cité de la biotechnologie, Tourisme Saint-Hyacinthe et Chambre de commerce et de l’industrie. Autant de mouvement en si peu de temps n’est quand même pas banal chez nous. Le ton était donc donné à une année déstabilisante à plus d’un point de vue. Et que dire aussi des événements qui ont conduit la Ville de Saint-Hyacinthe à revoir toute la gouvernance en matière de développement économique et amené la MRC à reprendre le plein contrôle du Centre local de développement (CLD). Cette remise en question en profondeur de nos piliers économiques en aura certes surpris plus d’un. L’un des défis de l’année 2015 sera justement de faire travailler tout ce beau monde ensemble.

Ce ne sera pas forcément de la tarte, mais il en va de l’autorité morale du maire Claude Corbeil. Après avoir annoncé ses couleurs, il devra livrer la marchandise. Il a joué gros en imposant un mariage forcé entre des entités autonomes qui n’ont jamais rien demandé. La réussite de ce projet représente un bon test de leadership pour lui.

En 2015, il devra donc orchestrer le ménage à trois entre la Cité de la biotechnologie, Tourisme Saint-Hyacinthe et la Corporation de développement commercial. Pour nous satisfaire, la nouvelle entité devra se démarquer par sa transparence : rapports annuels et états financiers publics, et appels d’offres publics pour les contrats de construction.

Parmi les attentes non comblées de l’année 2014, la principale déception est certes reliée à la relance du tourisme d’affaires qui ne s’est pas matérialisée.

La vente de l’Hôtel des Seigneurs a donné de l’espoir, sans plus. L’endroit est complètement fermé depuis un an maintenant et les impacts continuent de se faire sentir au quotidien. La morosité s’est installée, voire incrustée.

Espérons que l’on sera plus avancé avec le plan de relance l’an prochain.

Encore une fois, toute la pression repose sur les épaules du maire Corbeil. Plus que tout autre, il sera jugé sévèrement en fonction de la suite des choses. Heureusement, il semble capable de prendre la pression et de composer avec.

Pour conclure ce tour d’horizon, permettez que l’on reprenne à notre compte ce souhait formulé par André H. Gagnon dans une récente entrevue : « Souhaitons que l’on connaisse une fois pour toutes l’ampleur des coupes et des sacrifices qui nous attendent, pour que les gens recommencent à rêver en 2015... »

image