Le plus tôt sera le mieux | Le Courrier
Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageEntre Les Lignesimage
Le plus tôt sera le mieux
27 mars 2014

Le plus tôt sera le mieux

Notre exclusivité de la semaine dernière concernant la vente prochaine de l'Hôtel des Seigneurs et du centre des congrès au propriétaire des centres d'achat Beauward et des Galeries St-Hyacinthe a beaucoup fait jaser.

Jaser positivement je dirais, même si Marc Bibeau et Beauward ne font pas toujours l'unanimité dans le milieu maskoutain. Qui la fait de toute façon?On s'entend pour dire que les gens d'affaires et les entreprises du milieu capables de présenter une offre alléchante à SilverBirch, et intéressés à reprendre en main les opérations ou encore changer la vocation de l'établissement, ne sont pas légion chez nous. Sur la courte liste des acheteurs potentiels, la présence du grand patron de Beauward n'étonne absolument personne, lui qui ne voudrait sûrement pas rater l'occasion unique de se donner une fenêtre directe sur l'autoroute 20.Et comme les syndiqués ont en quelque sorte brûlé la place, les investisseurs du milieu hôtelier ne devaient pas se bousculer aux portes de SilverBirch.Mais peu importe l'identité de l'acheteur, que ce soit Bibeau, Beauward ou un autre, l'important c'est qu'une transaction soit conclue rapidement et que le milieu soit fixé sur le sort qui sera réservé aux infrastructures. Selon nos informations, qui n'ont rien de folles rumeurs et qui n'ont pas été niées, la vérification diligente, étape nécessaire à toute transaction, est terminée depuis une semaine maintenant.On saura donc plus vite que tard si l'offre du patron de Beauward a été acceptée.Si c'est le cas, et rien ne permet d'envisager le contraire, espérons qu'il ne tardera pas trop à faire connaître ses intentions. Pas question de le laisser s'asseoir sur sa nouvelle acquisition, surtout si la nécessité de construire un nouvel hôtel se confirme.La vente de l'hôtel et du centre de congrès ne règlera pas tout, mais elle nous permettra d'envisager la suite des choses et d'avancer. Et aussi d'espérer pour le mieux.Nous avons un pan de notre économie à relancer. Et le plus tôt sera le mieux.

M.B.

image