Le mot galvaudé | Le Courrier
Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageEntre Les Lignesimage
Le mot galvaudé
17 avril 2014

Le mot galvaudé

La gouvernance est un mot à la mode. Tout le monde en parle, car il fait bon en 2014 se soucier de la gouvernance de nos organisations et de nos institutions. Si en parler est une chose, comprendre sa signification en est une autre.Les mots Gouvernance et transparence coiffent d'ailleurs le communiqué dressant le bilan des 100 jours à la mairie de Saint-Hyacinthe de Claude Corbeil.

Le maire a aussi fait une place à la gouvernance parmi les 12 axes d'intervention qui dicteront les orientations et priorités du conseil. Les règles de gouvernance forment le point 12 de ses engagements.Dans cet axe d'intervention, il affirmait vouloir revoir certaines règles de gouvernance au sein de la municipalité. J'anticipais déjà les réformes possibles au niveau des communications et me réjouissais même à l'idée d'entendre parler de la diminution possible du nombre de conseillers ou de comités. Ou encore de la possibilité d'ouvrir les séances plénières au public. En matière de gouvernance, il m'aurait aussi apparu pertinent de se pencher sur la présence d'élus et de cadres sur des organismes publics, paramunicipaux ou soi-disant privés, et sur les liens juridiques et administratifs entre ces organismes et la Ville.Sauf que la révision des règles de gouvernance annoncée par le maire Corbeil est d'une tout autre nature. Parmi les mesures envisagées à ce niveau, il a annoncé vouloir s'attaquer aux dépenses et aux revenus pour maintenir un taux de taxe bas; affirmé sa volonté d'assurer la pérennité du régime de retraite des employés; et évoqué son intention d'examiner la mise en commun de services régionaux.Ce sont certes des objectifs nobles, là n'est pas la question. Mais en matière de règles de gouvernance, c'est un peu n'importe quoi. Il serait peut-être utile de s'entendre sur une définition commune de la gouvernance au lieu d'utiliser ce mot à toutes les sauces et dans toutes les circonstances. Encore la semaine dernière, le maire a évoqué ce mot dans le dossier des changements de lettres patentes de la Cité de la biotechnologie et du Centre de développement pharmaceutique : « Nous sommes en mode gouvernance et nous suivons ce dossier à la virgule près. Nous allons prendre le temps de procéder à une révision en profondeur de la gouvernance du CLD et de la Cité ».En parler est une chose...

M.B.

image