Démission de Mario De Tilly | Le Courrier
Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageForumimage
Démission de Mario De Tilly
20 mars 2014

Démission de Mario De Tilly

Madame Francine Morin, présidente par intérimCentre local de développement de la MRC Les Maskoutains Madame,

C’est avec le sentiment partagé entre l’affliction et l’excitation que je porte à votre attention ma décision de démissionner de mon poste de directeur général du Centre local de développement de la MRC Les Maskoutains.Cette décision implique que j’ai accepté une offre exceptionnelle et que je poursuivrai ma carrière dans une nouvelle région. Je quitterai la barre de votre organisme le vendredi 28 mars prochain.Bien qu’heureux de l’honneur qui m’échoit de relever l’un des plus importants défis de ma carrière, sachez que quitter la région maskoutaine m’afflige beaucoup. Je conserverai un souvenir indélébile de mon passage parmi vous et vous suis très reconnaissant de votre appui et de celui des membres de notre conseil d’administration.Je voudrais mettre en lumière les nombreux partenariats que nous avons menés au fil des ans, que ce soit localement, régionalement, nationalement ou internationalement. Sans le soutien indéfectible du conseil d’administration, nous n’aurions jamais atteint les résultats exceptionnels rencontrés au cours des deux dernières décennies. La situation économique qui prévaut dans la MRC des Maskoutains, son faible taux de chômage, le taux d’occupation et les permis de construction industriels sont autant de témoignages des bienfaits de l’organisme sur la population locale. Je suis fier du travail accompli et mes derniers mots, j’aimerais les dédier à l’équipe de permanents de l’organisme. C’est à juste titre que je les qualifierais de meilleure équipe de développement économique du Canada et je formule le voeu que le conseil d’administration saura les reconnaître et les soutenir plus fortement que jamais!Pour terminer, je vous inviterais à la plus grande des prudences dans les modifications à apporter aux règles de gouvernance de l’organisme. Comme le dit si bien l’adage « Il ne faut pas réparer ce qui fonctionne bien! If it’s work, don’t fix it! ».Je demeure disponible pour toute information complémentaire et vous réitère l’espoir que la région maskoutaine poursuive sa lancée et qu’elle continue à se démarquer au niveau international.

Mario De Tilly

image