Hausse vertigineuse des tarifs de transport collectif au CITVR | Le Courrier
Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageForumimage
Hausse vertigineuse des tarifs de transport collectif au CITVR
13 mars 2014

Hausse vertigineuse des tarifs de transport collectif au CITVR

Le Comité de lutte à la pauvreté Vallée-du-Richelieu (CLÀP) a analysé les grilles tarifaires du Conseil intermunicipal de transport de la Vallée-du-Richelieu (CITVR) depuis 2008 et nous avons constaté une hausse préoccupante des tarifs de transport collectif.

Alors que l’inflation moyenne pour la période de 2008 à 2014 devrait selon les experts atteindre 11,3 %, les hausses moyennes pour l’achat de 10 tickets sur le circuit 200 s’élèvent à 38 % pour les tarifs réguliers et à 89 % pour les tarifs réduits. Le coût moyen d’un ticket simple a quant à lui été augmenté de 35 % pour la même période. Par exemple, un citoyen de Beloeil désirant se chercher un emploi pendant une semaine sur l’île de Montréal devra débourser 60 $ pour le tarif 10 tickets au CITVR, 24,50 $ pour la CAM hebdomadaire de la Société de Transport de Montréal (STM) et 18 $ pour le tarif 6 passages du Réseau de Transport de Longueuil (RTL) pour un total de 102,50 $ alors que la passe mensuelle lui coûtera 187 $.De plus, notre recherche nous révèle le peu de coordination et le manque de cohérence entre les différentes autorités organisatrices de transport de l’ensemble du réseau de l’Agence métropolitaine de transport (AMT). Le réseau n’offre toujours pas la possibilité d’obtenir des passes journalières ou hebdomadaires afin d’accéder à l’ensemble des circuits disponibles sur son territoire, ce qui augmente substantiellement les coûts des déplacements en transport collectif.C’est pourquoi, comme Comité de lutte à la pauvreté ayant en cœur les préoccupations des citoyens et citoyennes de la Vallée-du-Richelieu, nous recommandons au CITVR:d’envisager d’opter pour la gratuité des services locaux comme le fait la Ville Sainte-Julie, ou du moins, offrir un laissez-passer mensuel aux résidents afin d’en diminuer les coûts; d’annuler les récentes hausses et geler les différents tarifs jusqu’à ce que l’inflation compense les hausses du CITVR entre 2008 et 2013 pour ensuite les indexer selon l’inflation; et d’entamer des pourparlers avec l’AMT afin d’offrir aux usagers un laissez-passer journalier et hebdomadaire pour l’ensemble des réseaux de l’AMT ainsi qu’une meilleure coordination des services entre ceux-ci.Nous sommes certains de la volonté du CITVR de favoriser le transport collectif dans une perspective de développement durable et nous considérons ces recommandations comme étant réalisables ainsi que bénéfiques pour l’ensemble des citoyens de la Vallée-du-Richelieu.

Patrick Beaulieuporte-parole du CLAP

image