La jolie prend-elle soin de sa beauté naturelle? | Le Courrier
Opinion
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageOpinionimageForumimage
La jolie prend-elle soin de sa beauté naturelle?
1 mai 2014

La jolie prend-elle soin de sa beauté naturelle?

Lettre aux résidantes et résidants de Saint-Hyacinthe

Ma petite famille habite un appartement situé sur la rue Pagé. Parallèle à la rue Pratte, cette rue longe le terrain arrière de l’exposition agricole où ont lieu chaque été les tirs de tracteurs. Le terrain sur lequel est construite l’habitation où ma famille réside a comme terrain voisin une jolie parcelle de terre gazonnée qui appartient à la Ville. Le 5 avril, David Bousquet, conseiller municipal de mon district, est passé chez nous afin de nous informer, ma conjointe et moi, d’un projet municipal qui vise à refaire les conduits d’eau qui passent sous cette parcelle gazonnée. Le conseiller nous a fait comprendre que cet espace vert pourrait devenir une petite rue asphaltée qui créerait le quatrième accès au terrain de l’exposition agricole de Saint-Hyacinthe. M. Bousquet nous a demandé notre avis sur ce projet d’asphaltage et ma conjointe et moi lui avons fait part de notre point de vue. Le temps a passé, mon idée a muri, et je décide aujourd’hui de partager ma réflexion avec les citoyennes et citoyens de Saint-Hyacinthe et avec ses élus (es). Maskoutaines et Maskoutains, je vous pose à mon tour la question. Est-ce approprié ou non d’asphalter un espace vert pour créer le quatrième accès au terrain de l’exposition? Répondre à une telle question demande de mettre en perspective différents aspects. Est-ce que cette rue non alignée avec la rue Millet sera sécuritaire? Les coûts supplémentaires qui seront engendrés par l’entretien de cette petite rue nous coûteront combien de plus par année? Mis à part cette nouvelle dépense, est-ce que l’ajout d’une quatrième entrée à ce terrain est une amélioration essentielle à la vie des Maskoutains? Bien que ces points doivent être considérés très sérieusement afin de prendre la décision la plus éclairée possible, le point qui me donne le plus à réfléchir est celui concernant les impacts environnementaux. Notre Saint-Hyacinthe la jolie, Technopole agroalimentaire, possède-t-elle des valeurs fidèles au nom qu’elle met tant d’efforts à faire reconnaître? (...)Le terrain voisin est tout petit, mais ma connaissance de la nature me permet de savoir qu’avec son gazon et ses arbres qui lui donnent sa beauté naturelle, il joue un rôle positif et fondamental sur la santé de notre ville, notre milieu de vie. Je sais aussi que sans ses arbres et sans son gazon, cette parcelle de terre deviendra une surface d’asphalte noire, remarquable plaque chauffante pour notre nature qui se réchauffe déjà à une vitesse grand V. Alors, chères Maskoutaines et chers Maskoutains, quelle est la bonne décision? Vous devinez la mienne. La vôtre sera peut-être différente de la mienne.En fait, la décision que chacun de nous prendra sera fondée sur les valeurs que nous avons et que nous défendons. J’ai bien hâte de voir les valeurs de notre Ville ou plutôt les valeurs mises de l’avant par nos élus (es), celles et ceux qui la représentent.Mon souhait est que les générations futures félicitent les décisions prises, les gestes posés, les valeurs défendues chez nous, dans notre ville. Je ne peux conclure sans remercier sincèrement M. Bousquet pour sa démarche démocratique exemplaire. Sans lui, je n’aurais pas pris le temps de m’exprimer et de participer au rôle que nous nous devons d’avoir en tant qu’électeurs.

Richard Ledoux

image