5 octobre 2017
Paul Piché : 40 printemps de continuité
Par: Olivier Dénommée
Le dernier album de Paul Piché remonte à 2009, mais le chanteur mijote sur un nouvel opus, lui qui a admis avoir écrit plusieurs chansons ces dernières années.   Photo ICI Radio-Canada

Le dernier album de Paul Piché remonte à 2009, mais le chanteur mijote sur un nouvel opus, lui qui a admis avoir écrit plusieurs chansons ces dernières années. Photo ICI Radio-Canada

En 1977, un archéologue de formation réalisait le rêve fou d’écrire des chansons et de lancer un album. Cela a donné À qui appartient l’beau temps?, un album intemporel qui a officiellement lancé la carrière de Paul Piché. Quarante ans plus tard, il savoure plus que jamais ce succès dans le cadre d’une grande tournée québécoise qui l’amène le 12 octobre à Saint-Hyacinthe.

« Au début, j’écrivais des chansons pour écrire. Je me disais seulement qu’il fallait que je lance un disque, car sinon, j’allais le regretter, mais je ne savais pas que j’aurais un tel succès! », se souvient Paul Piché. En rétrospective, il assure que si son style a évolué, il n’a jamais endisqué autre chose que « des chansons avec lesquelles [il est] bien ». « C’est un peu 40 ans de continuité que je présente, et c’est un privilège que j’ai d’avoir un public qui me permet encore de monter sur scène », explique l’auteur-compositeur-interprète sur un ton très humble.
Différents artistes
Pour remercier le public d’avoir été au rendez-vous pendant tout ce temps, Paul Piché s’est entouré non seulement de fidèles collaborateurs, mais aussi d’artistes invités qui varient d’un spectacle à l’autre, apportant leur propre couleur aux classiques de Paul Piché. « À Saint-Hyacinthe, je recevrai Vincent Vallières, Marc Hervieux et Ingrid St-Pierre… ça va être le fun avec ces trois-là! », prédit déjà Paul Piché, qui s’entoure en plus de cinq musiciens sur scène.
« Certaines chansons ont évolué au fil des années, d’autres sont demeurées telles quelles. Certains classiques ne bougent pas! », confirme-t-il, citant « Heureux d’un printemps » et «L’escalier » parmi ses chansons immuables. Au menu, Paul Piché promet tous ses grands succès, et bifurquera même vers des morceaux moins connus qu’il souhaite faire découvrir au public.
La tournée 40 printemps s’arrête le jeudi 12 octobre dans « une des plus belles salles de spectacle du Québec », la Salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde. La performance doit débuter à 20 h.

image