26 janvier 2012
Salon de l'agriculture
Plus de 10 000 visiteurs en trois jours
Par: Jean-Luc Lorry
Le Salon de l'agriculture demeure un rendez-vous incontournable pour le milieu agricole au Québec.

Le Salon de l'agriculture demeure un rendez-vous incontournable pour le milieu agricole au Québec.

La 26e édition du Salon de l’agriculture de Saint-Hyacinthe qui se déroulait les 10, 11 et 12 janvier a attiré plus de 10 000 visiteurs cette année.

Ce rendez-vous des affaires et de la technologie permet entre autres aux professionnels de l’agriculture de découvrir les dernières nouveautés.

Chaque année, ce Salon fort couru accueille également des visiteurs venus de l’Ontario et de la Nouvelle-Angleterre. De nombreux produits et équipements sont présentés à cet événement pour la première fois au Québec. Les fabricants de machinerie agricole profitent de cette exposition majeure pour lever le voile sur le tracteur de l’année. Le constructeur américain de matériel agricole Case IH proposait des engins pouvant développer jusqu’à 450 chevaux en mode surpuissance.Autre innovation de taille, la compagnie maskoutaine Ventec avait érigé pour l’occasion, un tunnel en bois lamellé-collé pour relier les deux pavillons d’expositions. Cette technologie novatrice utilisée dans la structure de bâtiment est 16 fois moins dense que l’acier. Durant le Salon de l’agriculture, plus de 300 exposants étaient répartis sur une superficie de 128 000 pieds carrés partagés entre le Centre BMO et le Pavillon des Pionniers. Léon Guertin, directeur général du Salon de l’agriculture qui enseigne également la machinerie à l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), considère que la haute technologie utilisant l’informatique est largement utilisée autant dans l’équipement que dans les bâtiments. « Aujourd’hui, l’agriculteur s’adapte aux nouvelles technologies en raison de leurs facilités d’utilisation », observe M. Guertin.En plus de découvrir les dernières innovations, les visiteurs pouvaient assister à plusieurs conférences. « Une quinzaine de conférenciers ont captivé l’assistance avec des sujets comme la gestion, les innovations qui rapportent en production laitière et la science de la non-compaction », mentionne Charles Bachand, agronome et président du Salon de l’agriculture.Pour la cuvée 2012, le ministre de l’Agriculture, Pierre Corbeil, et le nouveau président de l’UPA, Marcel Groleau, ont parcouru ensemble le Salon.

image